Heavy Gear II
Série
Année
1999 (Sortie US)
Développement
Distribution (Pologne)
Edition
Distribution (Espagne)
Systèmes
systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
622 votes


titre Présentation

Avec «Mechwarrior 2», Activision avait sorti le jeu de combat de robots géants quasi-ultime (et assaini leur situation financière par la même occasion). Ils se sont pourtant fait ensuite ravir la licence "Battletech" par MicroProse. Ils n'allaient pas s'arrêter en si bon chemin et se sont donc rabattus sur une autre licence moins connue, "Heavy Gear" de Dream Pod 9. Le premier «Heavy Gear», écrit principalement par l'équipe qui avait conçu l'extension "Mercenaries" de «Mechwarrior 2», n'avait pas marqué les mémoires. Dans «Heavy Gear II», on retrouve des auteurs du «Mechwarrior 2» de base et d'«Interstate '76». Hasard du calendrier (?), le jeu est sorti en même temps que «Mechwarrior 3». Et cette fois, Activision s'en tire beaucoup mieux.

«Heavy Gear II» (à ne pas confondre avec le «Metal Gear», lui aussi lourd et métallique) est très complet : vingt armures robotiques réparties dans quatre camps, des décors variés selon les missions, une intelligence artificielle d'un bon niveau et un mode multi-joueurs réussi. La prise en main ne devrait pas donner trop de fil à retordre, car de longues missions d'entraînement présentent les différentes techniques d'attaque et les touches à utiliser. La carte tactique présente le champ de bataille à vol d'oiseau avec les unités alliées, auxquelles on peut donner des ordres individuellement ou collectivement. En revanche, le système d'équipement est étrange. En effet, le programme vous laisse équiper vos unités comme bon vous semble, avec presque toutes les armes possibles à votre disposition, mais en imposant une "valeur de menace" maximale à ne pas dépasser. Il n'y a pas véritablement d'évolution de l'armement, ni même de changement d'armure, lors d'une campagne, et c'est bien dommage. Côté réalisation, aucune mauvaise surprise n'est à signaler. Les graphismes font un très bon usage des cartes 3D, sur les décors comme sur les robots; ils perdent de leur attrait dans les missions nocturnes, mais l'ambiance est au rendez-vous. «Heavy Gear II» est peut-être le digne successeur de «Mechwarrior 2», mais «Mechwarrior 3» semble avoir lui aussi ses adeptes. A noter que ce jeu est sorti sur systèmes Linux en 2000.


titre Lancement

«Heavy Gear II» fonctionne sans problème sous VirtualPC + Windows 98, ainsi que sous Windows XP.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure