Prophecy of the Shadow
Titre provisoire
Tales of Magic
Année
1992 (Sortie FR)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73


titre Description et avis

En 1992, S.S.I., avait utilisé son moteur Gold Box Engine jusqu'à la corde pour rentabiliser la licence de Donjons et Dragons. Depuis 1988 en effet «Pool of Radiance», les recettes n'avaient guère changé : une équipe de 4 à 6 personnages crées par le/la joueur-se, une partie graphique fenêtrée et du texte décrivant l'intrigue.
Les productions s'étaient enchaînées à un rythme industriel. Le succès allait décroissant et les équipes de l'entreprise de Joel Billings étaient divisées en deux : ceux qui travaillaient sur «Dark Sun», la nouvelle génération du jeu de rôle et de l'autre ceux qui faisaient rentrer de l'argent pour financer le projet en produisant à la chaîne une myriade de softs plus ou moins réussis.
Surpris par la résistance des ventes des jeux de type Gold Box, Joel Billings exploitera ces éléments jusqu'au bout. C'est dans ce contexte que naît Shadow of the Prophecy, publié en anglais, et pratiquement inconnu des joueurs.ses francophones.
Ce jeu de rôle utilise les ficelles de la Gold Box Engine tout en proposant une évolution. Il y a certes bien des graphismes fenêtrés et du texte mais le tout est ancré dans une volonté de simplification de la maniabilité. Ainsi, le joueur contrôle son avatar (un seul) à la souris et possède des icônes pour lui faire réaliser des actions précises.
Les textes apparaissent mais uniquement lors d'évènements précis. Enfin, de courtes séquences animées de type GIF (ressemblant à de la vidéo incrustées avec des acteurs) sont présentes à certain moment de l'histoire.
Le scénario est affreusement banal. Vous êtes le disciple d'un magicien tué. A vous de trouver le coupable. Mis au ban de la société, vous ne pourrez compter que sur vous-même.

Résumé : des icônes plus simples, du texte plus gros, et incrustations vidéos... tout cela ressemble à une volonté d'élargissement d'un style passablement poussérieux. En effet, les jeux gold box avaient été ringardisés par les jeux de rôle ouverts de type «Dungeon Master» ou «Ishar».
Perçu à sa sortie comme un JDR à destination des néophytes, le titre a été emporté par la vague des «Ishar »et des «ultima» qui lui sont supérieurs en tout point.

titre Fonctionnement

Le jeu tourne sur les machines les plus récentes à l'aide de Dos Box. Pour cela utilisez, le fichier "quest.exe". Bon jeu !




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.











Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure