Fiche de la compagnie Strategic Simulations (SSi)
NomStrategic Simulations (SSi)
Autres nomsStrategic Simulations, Inc.
PaysEtats-Unis
Création1979
Rôle(s)Développement, Distribution, Distribution (Etats-Unis), Edition, Edition (Etats-Unis)
Développeur et éditeur américain initialement basé à Mountain View puis à Sunnyvale, California (1979).

Fondé par Joel Billings, passionné par les jeux de guerre depuis le jeu de plateau «Tactics II» d'Avalon Hill, il n'a cessé de vouloir trouver des opposants pour des parties de jeu et dans l'adversité (voir Trivia 1), décida de se lancer dans la création de jeux de guerre informatisés, ne nécessitant pas d'adversaires humains, alors qu'il aurait pu embrasser des études et des recherches universitaires en économétrie, puisque les mathématiques et la modélisation économique ont occupé le plus clair de son cursus académique.

N'ayant pas de dons particuliers en programmation, Joel Billings passe une annonce allant dans ce sens dans une boutique informatique locale, suite à laquelle il reçoit deux réponses, celles de John Lyon et de Ed Willeger, deux programmeurs également férus de wargames. L'équipe initiale ainsi formée va produire les deux premiers jeux de la jeune société, «Computer Bismarck» et «Computer Ambush». Ces jeux, écrits en langage BASIC, sont particulièrement lents, interprétation oblige, mais ils sont les premiers du genre (voir Trivia 2). Les plateformes de référence sont alors les TRS-80 ainsi que les Apple II (voir Trivia 3). Pour faire sérieux et donner un gage de qualité, la duplication des disquettes 5"1/4 est effectuée sur du matériel Maxell (une marque qui rappellera bien des souvenirs aux plus anciens), et la société ne s'en cache pas.

La série "Computer", qui adapte des jeux traditionnels en jeux informatiques continue chez Strategic Simulations, avec des titres comme «Computer Baseball» et «Computer Quarterback». Ces titres, mêlant gestion économique et stratégie, connaissent plusieurs versions, ainsi que des disques additionnels. Dès lors, on voit poindre dans la société un modèle économique quelque peu inédit pour l'époque, celui du moteur de jeu. Effectivement, avec un moteur de jeu réutilisable, il suffit d'avoir un habillage graphique différent pour chaque jeu et de lui adjoindre une base de données adéquate. Ainsi, un tout nouveau jeu peut naître en minimisant les efforts de développement. C'est une des explications données à la pléthore de jeux commercialisés par Strategic Simulations (voir Trivia 4).

Qui dit pléthore dit parfois aussi manque d'inspiration puisque à la fin de l'année 1981, Strategic Simulations accepte d'en finir avec un procès en violation de copyright en réglant à Task Force Games (TFG) une somme non dévoilée à la presse. Effectivement, «The Warp Factor» (1981) de SSi pouvait s'inspirer fortement du quatrième jeu de plateau de TFG, «Star Fleet Battles» (1979).

En 1982, Strategic Simulations lance une nouvelle collection, nommée "RapidFire", afin d'attirer à elle une nouvelle clientèle, puisqu'elle a déjà conquis tous les aficionados de jeux de simulations et de stratégie. La collection "RapidFire" va ainsi désormais compter des jeux dans lesquels l'ingrédient action a été ajouté.

.../...

En 1987, SSI obtient de Tactical Studies Rules (TSR) la licence d'exploitation du jeu de rôle Advanced Dungeons & Dragons. En exploitant cette licence, SSi lance la série des Gold Box en 1988 avec Pool of Radiance. Suivront une dizaine de titres prestigieux dont Gateway to the Savage Frontier, The Dark Queen of Krynn et Neverwinter Nights (jeu vidéo, 1991), le premier jeu de rôle en ligne massivement multijoueur graphique (MMORPG), hébergé par AOL de 1991 à 1997.

Strategic Simulations a été racheté par Mindscape en 1994. Cette acquisition est jugée tellement stratégique qu'au lieu de devenir un label de Mindscape, cette dernière se renomme Strategic Simulations. SSI échoit un temps à Mattel avant d'être absorbé par Ubi Soft en mars 2001. Le label Strategic Simulations, Inc. n'est plus aujourd'hui exploité et toute activité a effectivement cessé depuis novembre 2000.


Strategic Simulations, Inc. (SSI) est une ancienne société de développement et d'édition de jeux vidéo, dont le catalogue contient plus de 100 titres. Les séries de jeux emblématiques de cet éditeur sont Panzer General, Panzer General II et les titres Gold Box.

Son adresse postale (1) : 883 Stierlin Rd., Building A-200, Mountain View, CA 94043-1983.
Son adresse postale (2) : 465 Fairchild Drive, Mountain View, CA 94043.
Son adresse postale (3) : 1046 N. Rengstorff Avenue, Mountain View, CA 94043.


Trivia 1
initié par son père Robert à l'âge de sept (7) ans, il faut s'imaginer un temps que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître. Un temps révolu ou les amateurs de jeux de plateaux ne courraient pas les rues et ou il fallait se lancer dans des parties interminables, par courrier postal (oui, vous avez bien lu), ou payer des marchands de listes, répertoriant les adresses de joueurs. L'adversité que nous évoquons et qui fut probablement décisive puisque déjà en âge d'entrer à l'université, ses parents déménagent et son réseau de joueurs est à reconstruire.

Trivia 2
on pouvait jouer, à l'époque, mais pas sur des micro-ordinateurs personnels, plutôt sur des grands systèmes que l'on utilisait en temps partagé, ce qui n'était pas des plus pratique. Aussi, la société se vante sur ces premiers étuis de disquettes : You never thought your computer could be this exciting!"

Trivia 3
la plupart des jeux SSI de l'époque sortent effectivement sur ces deux plateformes, cependant, des conversions Atari 8 bits ainsi que Commodore sont parfois effectuées par des développeurs tiers comme Logical Design Works.

Trivia 4
l'autre étant la pléthore de développeurs externes avec qui la société collabore. En multipliant ses partenariats, elle s'assure de ne jamais manquer de titres.


SSi & Maxell


Publicités

Médias

Reportage dans Softalk n°1-11 (7/1981) p004
News dans Tilt n°51 (2/1988) p019
Article dans Computer Gaming World n°45 (3/1988) p036
Reportage dans Computer Gaming World n°55 (1/1989) p033
Reportage dans The Games Machine n°24 (11/1989) p069
News dans Computer Gaming World n°66 (12/1989) p010
Reportage dans Power Play n°4/90 (4/1990) p092
Article dans Computer Gaming World n°88 (11/1991) p019
Article dans PC Review n°8 (6/1992) p032
Reportage dans Génération 4 n°48 (10/1992) p104
News dans Joystick n°48 (4/1994) p017
News dans Computer Gaming World n°125 (12/1994) p028
News dans Génération 4 n°72 (12/1994) p030
Article dans Computer Gaming World n°133 (8/1995) p022
News dans Génération 4 n°83 (12/1995) p020
Article dans Strategy Plus / Computer Games n°61 (12/1995) p109
Reportage dans Power Play n°10/96 (10/1996) p028
Rétrospective dans CyberStratège n°7 (6/1998) p010
Rétrospective dans PC Player n°5/2000 (5/2000) p084

Jeux édités
Jeux distribués








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure