Wild Wild West : The Steel Assassin
Année
Genre
Développement
Distribution (Europe)
Systèmes
systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
142 votes


titre Au service du Président Grant

L'histoire se déroule en avril 1870. Cinq années se sont écoulées depuis l'assassinat du président Lincoln au théâtre Ford. Ulysse Grant, héros de la guerre de Sécession et ami de Lincoln, est devenu le 18 ème président des Etats-Unis depuis 1869.
En ce jour printanier, le président rend visite aux deux plus grands représentants de la police secrète des States,
Artemus Gordon et James West, à bord de leur célèbre train, le Wanderer.
L'heure est grave, un mystérieux tueur, qui se présente comme "le Taureau" et "l'Assassin de Lincoln", menace de terminer son oeuvre en assassinant Grant, à l'occasion de la réouverture du théâtre Ford, le lieu où fut exécuté Lincoln cinq ans plus tôt.
Pour l'Exécutif américain, il faut répondre au défi du Taureau : les deux agents secrets vont enquêter pour démasquer le tueur, et Grant pense utiliser cette affaire comme moyen de rehausser son image dans le baromètre de l'opinion.
James West se rend dans l'auberge qui avait abrité John Wilkes Booth, l'assassin de Lincoln, avant d'être rattrapé et tué par les forces de l'ordre. Direction le Maryland.
Quant à Artemus Gordon, il s'oriente vers les quais de Baltimore où un étrange crime s'est produit quelques jours plus tôt : le machiniste du théâtre Ford a été retrouvé "grillé vif" à bord du navire "le Myrtille", après que le veilleur de nuit eût été abattu d'une balle. Gordon se rend à Baltimore et envisage de se faire passer pour l'acteur principal qui doit jouer en présence du Président Grant au théâtre Ford. Se pourrait-il que Booth ne soit pas mort et revienne poursuivre sa vengeance de conspirateur ?  

 titre Un gameplay un peu confus

Pour tous ceux qui connaissent la série éponyme, c'est le mélange des genres qui a fait le succès de cette fiction : un western aux confins du fantastique, avec du surnaturel et de l'étrange.
James West est le héros viril qui paie de sa personne, as de la gâchette et bagarreur hors pair, tandis que Gordon est un roublard rusé qui a fait du déguisement son principal atout, ainsi que sa capacité à inventer des gadgets bien avant Mac Gyver ou James Bond.
Le jeu se présente donc sous ses deux facettes, avec un trait d'aventure lorsque vous êtes en train d'incarner Gordon, et un trait d'action lorsque vous campez West.
Comme tout jeu d'aventure, des énigmes jalonnent votre enquête, avec des mots croisés, l'utilisation d'objets dans votre inventaire, des services à rendre à des tiers pour obtenir un indice. Rien d'insurmontable, d'autant que vous pouvez opter pour une aide intégrée ou pour un jeu sans aide (et le journal de bord de votre personnage contient plus ou moins d'indices).
Quant à James West, entre deux énigmes, il sera guidé par des phases d'action à base de combats, avec des armes que vous pouvez apprendre à manier sur le terrain qui jouxte votre train.
La pression sur la touche F1 (ou A) permet d'accéder à tout moment sur un menu d'aide qui vaut un manuel en ligne, ce qui ne vous dispensera pas de jeter un oeil à la notice au format booklet qui accompagne ce jeu, à télécharger sur la page de download.
Une chose est certaine, vous allez devoir accomplir les quatre chapitres pour chaque protagoniste pour déboucher au chapitre final, celui de la confrontation et de l'épilogue : quatre chapitres d'aventure-action pour West, quatre chapitres d'aventure-infiltration pour Gordon.
Un jeu original, mais qui a pu déplaire aux fans d'aventure pure, tandis que les hardcore gamers devaient trouver ce gameplay lent et inintéressant.
Pour ma part, le gameplay s'inscrit dans la tendance des jeux de 1999-2000 : un peu d'aventure, un peu d'action, comme dans un« Resident Evil» ou dans un «Tomb Raider», histoire de rassembler tout un chacun devant un jeu aux accents d'universalité. Et au final, sans évoquer les bugs et les défauts du jeu, on insistera sur un gameplay confus. Des objets à trouver, de la lecture à dévorer, des déguisements à choisir, des combats...il y en a pour tous les goûts, peut-être trop !


titre A l'Ouest, du nouveau !

"Les Mystères de l'Ouest", c'est d'abord une série mythique qui a fait rêver la génération des années 1960 durant quatre saisons et 104 épisodes.
L'intrigue se situe dans l'Amérique post guerre de Sécession, et met en vedette deux agents secrets américains, James West et Artemus Gordon, chargés de la sécurité du président Grant. Il faut dire qu'après l'assassinat de Lincoln, le pays est traumatisé par la guerre civile, et aspire au retour à la normale.
Chaque épisode s'intitulait "La nuit des..." et déroulait son canevas sur un scénario riche en rebondissements nourris de complot politique, de fantastique, de western avec ses scènes de saloon ou de règlements de comptes. Et parmi les irréductibles ennemis, il y avait ce Dr Miguelito Loveless qui multipliait les traquenards pour abattre ces deux empêcheurs de comploter en rond. Avec son acolyte Voltaire (le géant qui incarne Requin dans Moonraker) : un géant et un nain comme méchants, un des ingrédients cultes de cette série pas comme les autres !
La quatrième saison ayant été perturbée par l'absence de Ross Martin (l'acteur qui campe Artemus Gordon, alors que celui qui incarne James West est Robert Conrad, que les fans auront reconnu plus tard sous les traits de Pappy Boyington, dans la série "Les Têtes Brûlées"), le public ne s'attache pas aux acteurs de substitution, et la série perd de son aura.
Il faudra attendre la fin des années 1970 pour que Wild Wild West ressuscite sous la forme de deux pâles téléfilms. Et le décès de Ross Martin, en 1981, venait sceller la fin définitive de la série.
Mais en 1999, la Warner, propriétaire des droits, lance un long-métrage avec Will Smith, afin de relancer la série, et conquérir un nouveau public. Le film n'a pas atteint l'objectif escompté, et à ce jour (test écrit en octobre 2017), aucune suite ne semble envisagée.
Par contre, un jeu d'aventure / action, directement adapté de ce dernier film, est venu coincider avec la sortie du film.
La critique a insisté sur les bugs, les défauts, le gameplay un peu lourd, et le jeu n'a pas permis de compenser les pertes liées à l'exploitation du film.

titre Conclusion

En mai 2000, Génération 4 et Joystick ont plutôt fraîchement accueilli la sortie de ce soft, évoquant des bugs grossiers et un gameplay lourdingue, un scénario superficiel, une sortie précoce, dictée par les impératifs de l'exploitation du film dans les salles obscures.
Pour ma part, je vous conseille vraiment de le télécharger et de l'essayer : certes, le jeu a vieilli, le gameplay est lent, les bugs graphiques frisent parfois le ridicule...mais la musique, les sons, les décors sont particulièrement bien travaillés, les cinématiques invitent à la promenade, et les énigmes sont assez bien intégrées au jeu. Les phases d'action sont, en revanche, plutôt hasardeuses. Mais le jeu mérite votre avis, et pour ce faire, il faudra l'essayer !

titre Lancement

Jeu testé sous VMware avec XP. Le CD n° 1 permet d'installer le jeu, et le n° 2 permet de jouer et de sauvegarder vos parties. Si vous avez des bugs graphiques, paramétrez votre jeu pour un PC lent, dans l'écran des menus. Amusez-vous bien !



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure