The House of the Dead 2
Année
2001 (Sortie FR)
Développement
Edition (Europe)
Edition (Etats-Unis)
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
Multijoueurs
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
26 votes


titre Scénario

Nous sommes quelques années après l'incident Curien de 1998, où les agents de l'AMS avaient eu affaire au manoir rempli d'horreurs revenues d'entre les morts.

Aujourd'hui, un certain Goldman vient de déclencher l'apocalypse zombie dans une ville ressemblant à un mélange entre Venise (on se déplace constamment en bateau) et Rome (pour le Colisée).
Quel est le lien entre ce magnat de l'industrie pharmaceutique et les morts revenant à la vie ? Pourquoi s'en prendre à cette ville en particulier ? Pourquoi les agents de l'AMS sont-ils visés ?
Il ne reste plus qu'une solution pour sauver la ville et découvrir la vérité : faire parler la poudre !

titre Gameplay

Tirez sur tout ce qui bouge pour survivre. Sur les zombies, viser la tête est la façon la plus sûre d'éliminer la menace au plus vite. Pour les boss, le jeu indique avant le combat quel est son point faible. Votre seule chance de les vaincre sera à chaque fois de tirer dessus assez de fois et avec assez de diligence pour ne pas mourir face aux coups.

Enfin, évitez de tuer les civils. Ils sont précieux. D'abord, tuer un civil vous fait perdre un point de vie. Comme vous en avez trois (sauf bonus de départ ou acquis en cours de partie), c'est vite fatal.Ensuite, sauver trois ou quatre personnes (selon le niveau) permet, si vous arrivez à la fin du niveau, d'avoir une vie supplémentaire, et un meilleur score.
Sur cette version PC, il n'y a aucun temps mort lorsque vous rechargez (il suffit d'un clic droit, au lieu de tirer en dehors de l'écran), et parcourir l'écran est plus rapide à la souris.
En conséquence, cette version PC est un peu plus rapide que la version arcade pour compenser la perte de difficulté, mais ça joue peu sur le résultat final : on est bien plus à l'aise pour trouer du zombie sur PC.
Pour revenir au gameplay, vous aurez aussi intérêt à tirer sur tout coffre, boîte, pot de fleur, et tout autre conteneur qui se détache du décor : ils contiennent en général des bonus pouvant remettre votre barre de vie à fond, donnant une vie supplémentaire, améliorant votre score, entre autres.
Le jeu a aussi pas mal d'intérêt à être rejoué. D'abord, selon vos choix plusieurs embranchements s'offrent à vous durant chaque étape. Ensuite, le jeu garde tous les scores que vous aurez fait, ainsi la chasse au meilleur score est ouverte. Enfin, selon votre performance, vous aurez une bonne ou une mauvaise fin.

Le jeu peut aussi se jouer à deux, sur le même écran, ou via le réseau local. C'est là où le jeu est le plus fun.

titre Technique

Ce jeu s'exécute sur tout ordinateur doté de DirectX 7 ou ultérieur, d'une carte graphique compatible SVGA et DirectX, et d'un processeur Intel Pentium III ou équivalent.

D'aucuns diront que la version arcade ou Dreamcast de ce jeu sont plus jolies, et ils n'auront pas tort.
Ceci dit, grâce à dgVoodoo2, la version automatique permet d'éviter les effets d'escalier et de rendre les graphismes de cette version PC plus supportables.

titre Trivia
La version US du jeu n'est compatible avec aucun LightGun. Le jeu étant sorti en 2001, on était juste après le massacre de Columbine, et SEGA ne voulait surtout pas s'attirer les foudres des gens qui blâmaient les jeux vidéo.

Une version alternative du jeu existe, nommée « The Typing of the Dead», où il faut écrire assez vite des phrases loufoques du genre "arrête de me manger les ongles de pied" pour tuer les ennemis. En fait, tout une série alternative existe aujourd'hui. On retrouve le premier The Typing of the Dead sur PC, PS2, Arcade (le modèle de la borne d'arcade est nommé NAOMI, d'ailleurs), et Dreamcast. Le dernier épisode de cette série "alternative", nommé Overkill, existe notamment sur PC et Wii, et se passe avant le premier « The House of the Dead».

Ce fut un des jeux du lancement de la console Dreamcast de SEGA, compatible avec les LightGun de la console, pour lesquelles il faut absolument une télévision dotée d'un tube cathodique pour les utiliser.

Enfin, comme le veut la tradition de la série, les doublages et dialogues de la série sont faits avec les pieds, avec des erreurs grammaticales et des erreurs de ton flagrantes, sans compter les erreurs de prise de son, éparpillées tout au long du jeu. La dissonance entre l'horreur à l'écran et l'amateurisme des dialogues donne un ton assez humoristique à l'ensemble.

titre Commandes
  • Clic gauche pour tirer.
  • Clic droit pour recharger / écourter une séquence.
  • Entrée (nommé "Start button" dans le jeu) pour valider un choix, comme accepter d'utiliser un continue par exemple.
  • Échap pour quitter le jeu.
titre Avis du testeur

Un très bon jeu de LightGun, qui surpasse en tout point son prédécesseur, jusque dans la difficulté.
Ceci dit, il suffit de quelques heures de jeu pour maîtriser le mode Normal. Les gens aimant retourner les jeux entièrement pourront s'en donner à cœur joie avec le mode Original, le mode Arcade, le mode Boss (où seuls les meilleurs temps pour terrasser les ennemis comptent),

Si vous êtes un puriste, vous préférerez certainement la version Dreamcast, et l'usage d'un LightGun pour cette console. Cela reste le meilleur port de la version arcade. Ceci dit, la version PC n'est pas très loin derrière en termes de qualité de jeu, mis à part qu'elle a des graphismes un peu plus moches, et qu'elle est plus facile.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure