Hocus Pocus
Année
1994 (Sortie FR)
Développement
Création graphique
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
778 votes




titre LE SCENARIO

En général, tous les contes commencent par "il était une fois". Hocus Pocus étant un conte, il était une fois, dans le pays de Lattice, un apprenti magicien qui s'appelait Hocus Pocus. Arrivé au terme de ses études de sorcellerie, le jeune homme voulut intégrer le prestigieux conseil de la Table des Mages. Terexin, le sorcier le plus puissant, voulut lui soumettre une série d'épreuves pour que Hocus Pocus puisse prouver sa valeur. En outre, la réussite conditionnait également la possibilité d'épouser Popopa, la femme dont il était éperdument amoureux.
La tâche de Hocus Pocus s'annonçait ardue: investir des châteaux remplis d'ennemis, les battre et repartir avec le maximum de gemmes et de trésors, et surtout les cristaux, responsables de la force des magiciens de ces lieux maudits. Et tout au bout de cette longue route semée d'embûches, battre Trolodon, l'ancien chef du Conseil des Mages, devenu l'ennemi juré de Terexin.

titre LE GAMEPLAY

Hocus Pocus est un jeu de plateforme à la troisième personne. La prise en main est très simple, puique le jeu se joue au clavier: Les touches directionnelles, la touche ctrl pour sauter, alt pour tirer. On apprend vite l'utilisation du tir vers le haut, en appuyant simultanément sur la touche "haut" et alt.
Vous devrez traverser 4 épisodes, chacun divisé en neuf tableaux de durée inégale. Bien entendu, la difficulté est croissante. Dès le début de la partie, vous avez le choix entre trois niveaux de difficulté: Facile; Medium; Difficile.
Les touches F1 permettent d'obtenir de l'aide, F2 pour sauvegarder, F3 pour charger, F10 pour quitter. On ne peut sauvegarder au milieu d'une action, mais seulement à la fin d'un tableau.
Pour le joueur confirmé, le niveau facile est résolument simple. Opter pour le niveau moyen est raisonnable.
Au cours de chaque tableau, vous arpenterez des dédales et des couloirs hantés par des bestioles variées, des oiseaux lanceurs d'éclairs, des dragons, des squelettes, des araignées, des tricératops, des momies...Il y en a pour tous les goûts.
Le jeu est conçu comme un puzzle-game, avec des clés d'or et d'argent à trouver pour ouvrir des portes, des leviers sont dissimulés sous des pierres qu'il faut détruire, des mécanismes sont à manipuler, parfois selon un ordre précis, pour accèder à des zones cachées. A partir du troisième épisode, les ascenseurs apportent une touche de réflexion supplémentaire.
Terexin vous apparaîtra de nombreuses fois, vous apportant des conseils et des mises en garde pertinentes. Pour déclencher le "dialogue", il vous faudra appuyer sur la flèche haut.
Dans la plupart des jeux de plateforme, le joueur doit collecter des gemmes, des couronnes, des joyaux...Hocus Pocus ne déroge pas à la règle. Mais dans le scénario, on apprend que ces trésors sont la source du pouvoir des sorciers que l'on combat. Au moins, on comprend mieux pourquoi on arpente les couloirs pour dénicher l'ultime gemme. Par contre, pour finir le tableau, il faut avoir trouvé tous les cristaux, au nombre de quatre à neuf selon les tableaux.
De très nombreuses potions sont à récupérer. Bien entendu, plus le niveau devient difficile, moins vous trouverez de potions de santé. Et au fil du jeu, avec l'arrivée de créatures de plus en plus coriaces, vous aurez droit à des potions efficaces, mais dont l'utilisation est éphémère. La potion laser shots dure quelques secondes, celle des boules de feu vous donnent droit à trois tirs avant de retrouver votre shoot de base.
La potion bleue, "warp", vous permet d'être téléporté vers des zones inaccessibles, vous transformant en boules pour traverser les murailles. Et la potion jaune, "big jump", vous sera fort utile pour accèder à des hauteurs où se terrent des potions, des trésors, ou même des cristaux. Attention, la potion big jump ne donne droit qu'à un seul saut.
Le jeu n'est pas difficile, sauf en "level hard", mais vous risquez de vous trouver bloqué dans une salle parce que vous avez zappé un cristal. C'est l'aspect "puzzle-game" auquel je faisais allusion ci-dessus. Il ne vous restera plus qu'à recharger la partie pour recommencer le tableau. Si vous avez joué à Clyde's adventure, vous ne serez pas dépaysé, car Hocus Pocus utilise les mêmes ressorts, entre shoot, course au bonus ( il y a un temps à battre pour obtenir des points bonus) et puzzles à résoudre. C'est d'ailleurs la même équipe qui a conçu ces deux jeux. Ceci explique cela.

titre LES QUATRE EPISODES

Time Tripping
A travers les neuf tableaux, vous aurez l'occasion de vous familiariser avec le gameplay. Ce premier épisode est, à l'origine, un shareware. Une mise en bouche, donc. Le dernier tableau s'achève par la confrontation avec les Mad Monks of Mellenwah, sept sorciers assez puissants.
Shattered Worlds
La galerie de créatures s'étoffe, les puzzles se compliquent un peu. Vous aurez même droit à une incursion dans un monde digne de l'antiquité égyptienne. Le dernier tableau est l'un des plus ardus du jeu, puisque vous serez confrontés aux Demon Trees, qui semblent tout droit sortis de l'imaginaire de Tolkien.
Warped and Weary
Dans cet épisode apparaissent les ascenseurs. Prenez garde de ne pas vous laisser tomber sous un plafond, ou de sauter bille en tête dans un puits où l'ascenseur a disparu après que vous l'ayez laissé au niveau supérieur. Les couloirs se font labyrinthiques, et le dernier tableau vous permettra de vous mesurer avec The Gray Dragons of Heggenden, de sales bêtes cracheuses de boules de feu.
Destination Home
De magnifiques parcours, des ascenseurs, des pièces secrètes plus dures à trouver. Et, en bouquet final, le Boss Trolodon, qu'il faudra battre dans le tout dernier tableau.

titre ON ATTEND TOUJOURS LA SUITE

Lorsque Hocus Pocus a été édité, en 1994, le jeu de plateforme était en vogue. Jazz Jackrabbit, Sonic ou Aladdin tenaient le haut du pavé. Hocus Pocus n'a pas connu le succès des jeux précités, mais n'a pas pour autant démérité. Mike Voss et André Foucault, qui avaient déjà travaillé ensemble sur Clyde's adventure, pour le compte de la compagnie Moonlite Software, ont à nouveau uni leurs talents pour créer ce jeu. Un scénario un peu plus poussé que la moyenne, des graphismes 2D de toute beauté, des décors colorés, des puzzles faciles mais astucieux, ils ont visé un large public de 7 à 77 ans. Les musiques, répétitives mais entraînantes, sont signées par The Fat Man, le compositeur de la B.O. des jeux The seventh guest et The eleventh Hour, rien que cela!
A ce propos, le thème de l'écran d'accueil ne manquera pas de vous séduire.
Le jeu se termine avec l'annonce d'une suite. Qui se fait toujours attendre. Signe que le jeu n'a pas eu le succès escompté. D'ailleurs Voss et Foucault ont remis le cap sur les aventures de Clyde, avec une suite, dès 1995, intitulée Clyde's revenge. On peut imaginer que ce relatif échec commercial de Hocus Pocus s'explique par l'absence de tableaux bonus, ou de mini-jeux. On pourra également suggèrer que le personnage manque de charisme, même si chacune de ses victoires est ponctuée d'un cri perçant jubilatoire. Le soft, certes grand public, visait plutôt des pré-ados. Et le joueur confirmé aura sans doute trouvé que les tableaux sont trop vite traversés, que la difficulté est minime.
Et pourtant, je ne peux que vous conseiller de l'essayer. En mode facile ou expert, que vous soyez un redoutable joueur ou un néophyte, Hocus Pocus possède un charme et une atmosphère qui vous envoûteront. C'est ça, la magie!


titre Lancement sous DosBox

Pour lancer la demo, exécutez le fichier HOCUS.EXE.

SETUP.EXE permet de configurer la partie sonore.




titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure