Daytona USA Deluxe
Année
1997 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme


titre Introduction

"Gentlemen Start your engines"

«Daytona USA» a fait un véritable carton dans les salles d'arcade au milieu des années 90. Il faut dire que ce jeu de SEGA était un sérieux concurrent face à Ridge Racer de Namco, notamment grâce au fait que ses trois circuits étaient bien différents, là où ceux de Ridge Racer n'étaient que des faibles variantes du même circuit selon la difficulté. Une adaptation de «Daytona USA» a fait partie du line-up de la Sega Saturn en 1995, et SEGA a sorti en 1996 une conversion de l'opus Saturn sur PC. Mais cette version de «Daytona USA» a été assez catastrophique, c'est rien de le dire. Toujours en 1996, sortait une autre itération de «Daytona USA» sur Saturn, sous-titrée "Championship Circuit Edition". Ce n'était pas vraiment une suite, mais plutôt une version 1.5 de «Daytona USA» avec pas mal de changements, d'une part aux niveaux graphique et sonore, et d'autre part au niveau du contenu avec l'ajout de deux circuits aux trois existants. Cette version n'est jamais sortie sur PC. A la place, nous avons eu en 1997 une version, améliorée et exclusive au PC, nommée «Daytona USA Deluxe». C'est cette version qui nous intéresse aujourd'hui.

titre 1) Le Principe

Tout comme «Daytona USA», «Daytona USA Deluxe» est un jeu de course de NASCAR avec une approche assez arcade. Par contre, contrairement à «Daytona USA», cette version Deluxe propose pas mal de nouveautés. Il y a déjà plusieurs modes de course : le mode Arcade existe toujours, dans ce mode on affronte l'IA avec un temps limite ; il y a également le mode Time Attack, un mode contre la montre qui permet de s'entraîner sur les circuits sans temps limite ; et il y a enfin le mode multi-joueurs en écran splité où en réseau. Les nouveautés ne s'arrêtent pas là. En effet, «Daytona USA Deluxe» reprend les cinq circuits de la version Championship Circuit Edition sortie sur Sega Saturn, le tout avec un circuit en plus appelé Silver Ocean Causeway. Le choix des voitures est également assez étendu et toutes ont leurs forces et leurs faiblesses. Enfin, on notera aussi qu'on a la possibilité d'effectuer des réglages sur la voiture avant la course, ce qui n'était pas le cas dans «Daytona USA» premier du nom.

titre 2) La Réalisation graphique et sonore

Daytona USA : Championship Circuit Edition sur Sega Saturn profitait d'un nouveau moteur graphique spécialement conçu pour la version Saturn de «Sega Rally Championship». «Daytona USA Deluxe» sur PC est aussi basé sur ce moteur. Alors concrètement, il y a quelques améliorations bienvenues par rapport au précédent «Daytona USA» sur PC : Déjà, le clipping est beaucoup moins prononcé ; ensuite les décors et les voitures ont été refais et le résultat n'est pas trop mal ; enfin la fluidité n'est pas mauvaise non plus si votre config rentre dans les clous. Le seul gros regret pour moi, en ce qui concerne les graphismes de «Daytona USA Deluxe», c'est la fumée des pneus : elle est encore plus moche qu'avant ! D'un point de vue sonore, un grand ménage a également été fait : les musiques ont été remixées et les paroles des chansons ont été retirées ; les bruitages du moteur, de la tôle froissée et des crissements des pneus ont également été refais ; enfin, les répliques de votre entraîneur ainsi que celles du commentateur sont totalement nouvelles. On sent donc que SEGA a fait beaucoup pour faire oublier le précédent «Daytona USA» sur PC, même si d'un point de vue purement technique, cet opus Deluxe était déjà dépassé à sa sortie, face à certains titres comme «Screamer» qui étaient bien plus beaux.

titre 3) La Jouabilité et la Durée de vie

Bien que «Daytona USA Deluxe» soit toujours axé arcade, la maniabilité, qui est la même que celle de l'opus Championship Circuit sur Saturn, a été revue par rapport à «Daytona USA», et le résultat n'est malheureusement pas très satisfaisant. En effet, on se souvient que dans «Daytona USA», la conduite n'était pas simpliste à la façon de Ridge Racer, et qu'il fallait faire attention aux dérapages, sous peine de partir dans le mur. Eh bien là c'est encore pire ! Au moindre coup de volant un peu fort, votre voiture dérape et devient incontrôlable. Dans l'absolu, ce n'est pas à proprement parler grave, dans le sens où votre voiture se remet facilement dans le droit chemin. Par contre évidemment, pour accrocher la première place c'est une autre histoire. Précisons enfin que le stand sert toujours à rien. Bref, vous l'avez compris : la jouabilité n'est pas le point fort de ce «Daytona USA Deluxe». D'un point de vue de la durée de vie, il y a par contre du mieux par rapport à la précedente itération PC de «Daytona USA». En effet, comme dit plus haut, il n'y a pas que le mode Arcade, il y aussi les indispensables à tout jeu de course comme les modes Multi-joueurs et Time Attack. Les circuits sont aussi assez variés et donc, comme dit plus haut, cet opus Deluxe en embarque un sixème inédit. On sent donc qu'un effort a aussi été fait au niveau du contenu pour contenter les fans de «Daytona USA».

titre Conclusion

Objectivement, on peut affirmer sans risque que «Daytona USA Deluxe» répare l'erreur qu'a été la première itération PC de «Daytona USA». Après, cette version Deluxe est loin d'être exempte de défauts. En effet, le moteur graphique, bien qu'assez bon, fait pâle figure à côté de celui d'autres productions de la même époque. Les modifications au niveau de la jouabilité sont contestables elles aussi. Mais le tout est correct et ce jeu plaira à coup sûr aux fans de «Daytona USA».

titre Anecdote intéressante

Comme dit plus haut, la maniabilité de «Daytona USA Deluxe» est la même de l'opus Championship Circuit sur Saturn, et elle est assez sensible pour un jeu axé arcade. Autant c'est assez difficile de s'en démêler sur PC, autant sur Sega Saturn il y avait une solution : le Pad 3D. Ce gamepad était une des premières ébauches qui allaient déboucher sur le pad de la Dreamcast. Il y avait donc un stick analogique et deux gâchettes analogiques elles aussi, et ces deux dispositifs étaient supportés par Daytona USA Championship Circuit Edition. Il était donc plus facile de doser l'accélération, le freinage et la direction. Et ainsi on partait beaucoup moins souvent dans le mur.

titre Technique

Jeu testé avec succès sur l'émulateur Pcem avec Windows 98 (ma machine émulée n'était pas assez puissante, du coup j'ai dû baisser la résolution, mais en émulant une machine à 200 mhz on peut jouer en haute résolution sans problème). Montez l'image disque dans Pcem et suivez les instructions d'installation. Pour accéder à la configuration en jeu, appuyez sur F3, vous pourrez, entre autres, modifier les graphismes et les commandes. Bien que le jeu soit jouable au clavier, je conseille vivement l'usage d'un pad.

titre Version Automatique

Liste des commandes

- Accélérer = W
- Frein = X
- Changer de vue = C
- Directions = Flèche gauche et droite
- Accès aux options = ALT



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Des questions ? besoin d'aide ?

Vous pouvez trouver de nombreuses informations et vous pourrez poser des questions à la communauté en allant sur notre forum : Abandonware Forums.

















Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure