Bureau 13
Année
1994 (Sortie FR)
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
548 votes


titre Bureau 13

 Sorti en 1995, quelque temps après "Hell", «Bureau 13» est le deuxième jeu produit par Gametek. Si le premier, un thriller cyberpunk, réalisé de main de maître, ne présentait qu’une interactivité réduite, "Bureau 13", moins esthétique que son prédécesseur, laisse le champ libre au joueur.
Si le jeu est édité par Gametek, c’est à Paranoid Software, une équipe de Take 2, que l’on doit la programmation de son scénario, directement inspiré par un jeu de rôle de Richard Tucholka, « Bureau 13 : Stalking the Night Fantastic » publié par TriTac System. La musique a entièrement été composée par le groupe The Heavy Skies dont cinq morceaux pourront être écoutés séparément sur un lecteur laser ! Il faut saluer ici cette intéressante initiative qui a réuni plusieurs créateurs et artistes.

 titre Technologie et paranormal

Bureau 13, le titre s’inspire du fameux floor 13, l’étage maudit des tours, celui qui n’existe que secrètement, lieu mystérieux où se règlent les affaires équivoques s’il n’est pas hanté par les fantômes modernes. Dans un futur proche, le Bureau 13 est une antenne top-secret du FBI chargée d’enquêter sur tous les cas relevant du supranormal. Dernièrement, l’un des agents du Bureau a tenté d’assassiner le shérif d’une petite ville, Statusburg, pour des raisons inconnues. La tentative a échoué, mais l’agent est maintenant recherché par la police locale et le FBI. Son arrestation ferait une publicité catastrophique à l’agence, il est absolument nécessaire que les membres du Bureau interviennent les premiers, récupèrent l’élément incontrôlable et détruisent toutes les preuves. Cette mission dangereuse vous est naturellement confiée et vous savez que le Bureau n’hésitera pas à vous désavouer ni même à vous éliminer si vous êtes démasqué.

titre Bureau 13, Une décoration sobre pour un lieu secret du gouvernement

 Les graphismes en VGA sont loin d’égaler la qualité de Hell ou «Bloodnet», les précédents jeux réalisés par Take Two. Ils demeurent pourtant tout à fait corrects et parfaitement clairs. Les objets sont bien visibles et les quelques animations qui viennent agrémenter le déroulement sont très jolies, elles devraient suffire à contenter les amateurs de belles images. La fenêtre de jeu occupe tout l’écran avec une vue de côté légèrement plongeante. À la place du scrolling habituel des jeux d’aventure, le déplacement des personnages est conditionné par leur place sur l’écran. Le pointeur indique les points de changement de perspective et les directions accessibles. Les personnages sont correctement animés, ils possèdent bien sûr chacun leur voix digitalisée, claire et intelligible. Par contre, il est malheureusement impossible d’avoir simultanément les voix et le texte puisqu’il faut désactiver le son pour que ce dernier soit affiché. La musique, composée et interprétée par The Heavy Skies, s’avère très agréable pour les amateurs de Rock. Le groupe avait déjà réalisé la bande-son de «Hell» et l’on retrouvera avec plaisir la chanson Hell sur la partie réservée au lecteur laser.
L’ergonomie classique propose le maniement habituel de la souris. L’inventaire et les verbes d’action sont accessibles par un clic droit en haut de l’écran. Il est également possible de sélectionner une action spécifique en pointant un objet et en faisant défiler les choix d’un clic droit. La touche "ESC" affiche les options. Les sauvegardes sont nombreuses et chacune d’elles est associée à une vignette de l’endroit sauvegardé.

 titre Je suis un bureau libre, je ne suis pas un numéro

Votre vie au Bureau 13 commence par une réunion avec le chef. Une petite tracasserie de fonctionnaire que vous oubliez très vite lorsque vous apprenez les détails de la nouvelle affaire. Votre supérieur aimerait ne risquer qu’un agent dans cette mission, mais les dangers encourus ne lui laisseraient aucune chance. Vous allez donc élire deux caractères parmi les individus plutôt étranges de l’équipe qui compte un pirate informatique, un voleur, une mech (jeune fille pourvue d’un exosquelette), un vampire, une sorcière, un prêtre, etc. De ce choix dépendra la façon de résoudre l’enquête, car chaque personnage possède des attributs particuliers. Le voleur sera doué devant les portes verrouillées, le pirate déjouera les protections informatiques, la sorcière lancera des sorts...
Bureau 13, en empruntant au jeu de rôle la possibilité d’endosser une personnalité différente, offre une aventure non linéaire que le joueur pourra explorer de diverses manières. Cette option permettra aussi de recommencer avec un ou deux autres personnages dans le cas d’un blocage en espérant avoir plus de chance, le jeu étant, en effet, assez difficile.

 titre Dans l'ombre du Bureau

Suivre la piste des horreurs indicibles ou découvrir la solution d’énigmes étranges est votre sport favori. Après avoir terminé Bureau 13, vous souhaitez combattre encore ce que l’esprit raisonnable n’accepte pas. «Shadow of the Comet», réalisé par Infogrames, vous embarque dans une petite ville américaine bizarre, théâtre de plusieurs disparitions inexplicables, sa suite paraîtra sous le titre «Prisoner of Ice». Chez Infogrames toujours, la célèbre série des  «Alone in The Darkt»  vous entraîne vers des lieux hantés et dangereux, maison lugubre, cité fantôme, etc. Les volumes de la série, s’ils restent des jeux d’aventure, ajoutent de multiples séances d’arcade contrairement à «Shadow of the Comet» .
Les jeux de rôle sur table inspirés par le surnaturel sont assez nombreux. En ligne directe, vous pouvez incarner les détectives dans « Bureau 13 », le jeu éponyme, mais aussi un membre de la SAUVE, une organisation mondiale d’enquête sur le supranormal, dans  Chill . Enfin, Call of Cthulhu , le plus célèbre, vous propose d’endosser la personnalité d’hommes et de femmes du début de ce siècle qui ont en commun la connaissance des abominations issues de la terrifiante imagination de H.P. Lovecraft. Au cinéma, « Détective Phillip Lovecraft » (!), un film de Martin Campbell avec Fred Ward, est à la recherche d’un livre fabuleux, le Nécronomicon dans un Los Angeles régi par la magie des Grands Anciens. « Midnight Cop », de Farhad Mann, rend compte des enquêtes d’un flic vampire qui fait évidemment partie de l’équipe de nuit ! Sous une forme plus humoristique, « Ghostbuster » n’est pas sans rappeler Bureau 13, puisque les joyeux hurluberlus de la société sont spécialisés dans la chasse aux fantômes et autres émanations surnaturelles concoctée par Ivan Reitman.
On se doutera bien que la littérature regorge de précieux récits sur la vie des êtres incroyables. Les romans de Lovecraft sont sans aucun doute les plus originaux et l’écrivain a inspiré la plupart des auteurs qui le suivirent dans la voie de l’innommable. Il est également entré au panthéon des créateurs de légendes vivantes, bien peu ignorent l’indicible horreur. Comble de l’étrangeté, nombreux sont ceux qui croient, par contre, à l’existence réelle du Nécronomicon, écrit par l’arabe Abdul Al-Hazred. Ce livre fait partie du monde de Cthulhu au même titre que Dagon ou Yog-Sothoth et Abdul al-Hazred, c’est Lovecraft en personne puisqu’il s’agit du nom qu’il s’était inventé lorsqu’enfant, il se jouait les Mille et une nuits. Presque chaque roman de Lovecraft rend compte de la progression de l’homme vers la connaissance maudite et la folie qu’elle provoque. La Couleur tombée du ciel et L’affaire Charles Dexter Ward sont ses œuvres les plus réputées.

 titre Bureau 13, une réussite

Bien que sa réalisation soit un cran au-dessous du jeu «Hell», «Bureau 13» possède plusieurs atouts : son scénario intéressant, la possibilité de refaire le jeu avec des personnages différents et, de ce fait, les diverses solutions proposées. Un jeu destiné à tous les joueurs qui n’aiment pas les scénarios directifs !

titre Installation

Les deux versions CD et disquette fonctionnent très bien sous Dosbox.
Pour lancer la démo, exécutez le fichier B13.COM.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure