Dark Seed
Série
Année
1992 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
681 votes


titre Le scénario

Dans ce jeu d'aventure à la troisième personne, vous incarnez Mike Dawson. Ce brillant publiciste est à la recherche de solitude pour s'adonner à l'écriture. Sa quête le conduit à Woodland Hills, où il acquiert une magnifique demeure victorienne pour une bouchée de pain.
Mais à peine débarqué dans le manoir, une irrésistible envie de dormir le contraint à s'assoupir. Le jeu commence au réveil de Mike, avec une lancinante migraine qui l'empêche de réfléchir. Un cauchemar obsédant, des disparitions mystérieuses, des habitants qui se claquemurent chez eux, des policiers peu coopératifs. Trois jours, c'est le temps dont vous disposez pour comprendre ce qui se trame, et pour mettre en échec le complot organisé par des Aliens, tapis dans un monde obscur relié au nôtre par un miroir. Celui-là même qui trône dans le salon de Mike Dawson.

titre Le Gameplay

C'est un classique jeu d'aventure. Tout se joue à la souris, et le clavier apporte quelques raccourcis utiles. Par exemple, lorsque vous aurez récupéré la montre, il vous suffira d'appuyer sur le T de votre clavier pour avancer le temps d'une heure. Mais n'abusez pas de votre privilège, car le jeu se fait sur le principe du "temps réel". Chaque jour, chaque période de temps, correspondent à un certain nombre d'actions qui doivent être faits. Malheureusement, il n'y a pas de "Game over" qui vous signalent que le temps est écoulé. A force de tourner en rond, on finit par se rendre compte que quelque chose n'a pas été correctement fait. La seule solution, c'est donc de multiplier les sauvegardes, et de les écraser car vous ne disposez pas non plus de beaucoup de créneaux. Il y a aussi de vrais "Game Over", mais qui vous renvoient au générique de début de jeu. Ces situations interviennent lorsque vous vous mettez en danger de mort ou que le temps imparti est écoulé ( par exemple pour évacuer le vaisseau, ou si vous essayez de franchir quelque pont gardé par un molosse...)
Ce qui rend le jeu difficile, ce ne sont pas les puzzles, mais la façon d'en venir à bout. D 'une part, parce que le temps s'écoule, et que certaines actions sont à accomplir selon un temps défini, mais d'autre part, parce que votre quête vous conduira à un Monde Parallèle, le monde obscur, où certains objets acquis sur terre vous seront utiles. Le principal puzzle repose, en définitive, sur l'agencement des décors, et la presque parfaite symétrie que le miroir impose, dans le monde obscur, avec le monde réel. La maison victorienne correspond à une sorte de base extraterrestre, la bibliothèque de la ville, le poste de police, les extérieurs, tout a une correspondance dans le monde obscur. Certains objets qui disparaissent de votre inventaire entre le passage d'un monde à l'autre, peuvent être récupérés dans les objets trouvés du commissariat, mais pas toujours.
Sinon, pour le reste, le gameplay est de facture on ne peut plus classique. Le clic droit permet de sélectionner une action, et le clic gauche permet d'agir. Vous aurez beaucoup de documents à retrouver et à lire, sur le principe d'un jeu de piste laissé par le précédent occupant de la maison. Il faudra fouiller méticuleusement les moindres recoins, et parfois recommencer une action deux, voire trois fois, pour qu'elle porte ses fruits. Un vrai must de jeu d'aventure, un challenge pour amateur d'énigmes dans des lieux à l'atmosphère lugubre. Et n'oubliez pas: "Ce que vous faîtes en pleine lumière se réfléchit dans l'obscurité".

titre Développer de nouvelles méthodes pour nous surprendre

C'est le slogan de Cyberdreams, l'éditeur de «Dark Seed». C'est donc vers ce studio que se sont tournés Patrick Ketchum, John Krause et Mike Dawson, les trois créateurs de ce jeu innovant. Fortement inspiré par la littérature et le cinéma de science fiction, le trio a eu l'idée de créer un jeu vidéo à l'atmosphère lovecraftienne dans des décors dessinés par H.R. Giger, l'artiste Suisse à qui nous devons le design et les décors des films Alien et Alien 3.
Plusieurs mois ont été nécessaires pour convaincre Giger. Ce dernier a fini par accepter, mais a posé une condition, et pas des moindres: Utiliser des images haute définition pour retranscrire son oeuvre le plus fidèlement possible. Une vingtaine de personnes ont collaboré à ce projet. Il a fallu numériser de vrais acteurs, les digitaliser et les incorporer dans des décors créés de toute pièce. Le monde obscur a été conçu à partir de tableaux du Maître Giger en personne, et une palette de couleurs argentées, ocres, sépias, ont rendu l'atmosphère du décor Alien. Tout a été fait de manière à donner l'illusion au joueur qu'il traverse des tableaux de Giger, à la recherche d'indices pour mettre un terme à la destruction programmée de l'Humanité.
Dans un souci d'authenticité, la ville de Woodland Hills est en réalité le nom du quartier du studio Cyberdreams, et le personnage principal est le nom du créateur du jeu. Pour parachever le tout, les thèmes musicaux ont été spécialement composés pour rendre le jeu oppressant, inquiétant, glauque. Chris Granger et Gregory Alper ont ajouté à leurs thèmes des effets sonores métalliques, pour accentuer encore l'impression de malaise et de confusion.
Au final, ce sont 75 décors sublimes, avec une mention spéciale pour la forêt pétrifiée ou le cimetière, un jeu ténébreux et vaporeux qui se vit comme une expérience avant d'être un simple jeu.
Lorsque Giger a vu le résultat, dans les studios de Cyberdreams, il a exulté d'enthousiasme devant le rendu de ses décors. Bien sûr, il a apporté quelques petites touches finales à cette oeuvre vidéoludique, mais a rempilé pour une suite qui, malheureusement, a été conçue par une tout autre équipe, trois ans plus tard.
Lancez-vous dans ce jeu, une véritable oeuvre poétique et sombre, et flânez dans les tableaux de Giger, au gré de votre fantaisie, vous ne le regretterez pas.
Qui a dit que le jeu vidéo, ce n'était pas de l'Art?




titre Lancement sous DOSBox

Mettez le répertoire DARKSEED dans la racine de votre disque dur virtuel C et ne le renommez pas. Exécutez le fichier DS.BAT.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure