In the 1st Degree
Année
1995 (Sortie US)
Développement
Systèmes
systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
593 votes


La ville de San Francisco est en émoi. James Tobin, l’un de ses artistes les plus révérés est accusé du meurtre de Zachary Barnes son associé. Une sombre affaires de rivalités amoureuses et de tableaux volés. « Voilà qui promet un beau combat juridique » s’extasie le journaliste de la télé.

titre Meurtre au soleil

Développé et édité par Broderbund en 1995, «In the 1st Degree» vous met dans la peau d’un procureur général dont le rôle consiste à obtenir une condamnation pour meurtre au premier degré envers James Tobin. Dans le système juridique américain, meurtre au premier degré signifie meurtre avec préméditation, degré ultime de la qualification d’un homicide.

 titre L'enquête

 Le jeu se présente sous la forme de deux CD dans un boîtier en plastique accompagnés d'une épaisse documentation. Le tout est vendu dans une boîte en carton de belle facture. Le jeu est édité en français, allemand et anglais. Une version MAC est aussi en vente. Le programme s'installe sous Windows 3.1 ou Windows 95. Dans les deux cas, le programme d'installation vous installera Quick Time 2.03.

 Le jeu démarre dans le bureau du procureur G. Sterling Granger alors qu'un flash d'information annonce l'assassinat de Zachary Barnes dans la galerie d'art dont il était copropriétaire avec James Tobin, un artiste de renom. C'est ce dernier qui est le suspect principal, on l'a en effet retrouvé inanimé et blessé auprès de Barnes. Tobin invoque la légitime défense mais l'Inspecteur Looper qui a été chargée de l'enquête préliminaire est persuadée qu'il s'agit d'une mise en scène camouflant un meurtre prémédité. Il va vous falloir réunir suffisamment de preuves pour que, "dans la limite d'un doute raisonnable", James Tobin soit reconnu coupable d'un meurtre au premier degré. 
«In the 1st Degree» se divise en deux parties, l'enquête et le procès. Pendant l'enquête, vous allez monter le dossier d'accusation contre Tobin. Vous disposez de plusieurs moyens pour y parvenir. Vous pouvez visualiser les bandes d'interrogatoire des témoins, les réinterroger ou examiner les documents. Les interrogatoires se feront sous la forme de questionnaires à choix multiples.Vous pouvez par exemple examiner un document, écouter les réponses d'un témoin sur un point précis puis aller interroger ce témoin si ces réponses ne vous satisfont pas.
Lorsque vous vous sentirez prêt, vous pourrez aller au tribunal. La procédure suivie au tribunal est fidèle à la réalité. D'abord, l'exposé des faits puis le témoignage des témoins à charge, ensuite celui des témoins à décharge, enfin l'affaire passe aux mains du jury qui, après avoir délibéré, rend son verdict. Les jurés peuvent rendre quatre conclusions différentes: coupable d'homicide volontaire (meurtre avec préméditation), coupable d'homicide involontaire (meurtre sans préméditation), coupable d'homicide (meurtre accidentel), non coupable. Seul le premier verdict signifie la victoire. Si vous obtenez le quatrième jugement, vous avez dû rater quelque chose!
Tobin et Barnes étaient des gens connus, aussi les médias couvriront l'affaire avec beaucoup d'attention. Les commentaires que les journalistes feront vous donneront une idée de l'avancement de votre enquête surtout au moment du procès. La documentation livrée avec le jeu vous sera d'une aide précieuse puisqu'elle contient toute une partie explicative sur le système judiciaire américain qui est assez différent du nôtre.

titre Modus operandi

 Assez pour le fond, voyons maintenant la forme! Les scènes du jeu ont toutes été filmées, ce qui renforce l'ambiance. Les effets de pixellisation si courants dans ce type de soft sont ici absentes sauf, curieusement, pendant les trajets en véhicule. La prise en main du jeu est très simple. L'interaction avec le programme se fait de façon classique à la souris. La partie supérieure de l'écran contient la fenêtre de visualisation, le bas est réservé aux commandes qui varient suivant la phase de jeu sélectionnée. A tout moment, d'un simple clic en haut de l'écran, vous pouvez accéder aux menus de sauvegarde. Pas d'innovation, donc, du côté de l'ergonomie mais des recettes éprouvées qui deviendront d’ailleurs des standards.
Le jeu est entièrement traduit en français, textes et voix. Si le jeu des doubleurs est plus que satisfaisant, la coordination entre le mouvement des lèvres et les paroles n’est pas toujours parfaite.

titre Armchair detective

 Correctement réalisé, ce jeu devrait bénéficier de son originalité pour attirer les joueurs. Il ne plaira cependant pas à tous. En effet, passé le premier engouement, il se révèle assez répétitif. Les joueurs qui apprécient les jeux d'aventure très mouvementés risquent de s'ennuyer rapidement ; par contre, ceux qui aiment les jeux où la réflexion prime sur l'action seront ici dans leur élément! Cette restriction faite, il reste que l'affaire est tortueuse à souhait et qu'elle vous occupera pendant un nombre d'heures conséquent.

titre Des faits similaires

Digne rejeton du Whodunit, le roman policier procédural (mettant en scène, un avocat, un policier ou tout autre partenaire légal d’une enquête) a eté popularisé par Earle Stanley Gardner et sa longue série des enquêtes de Perry Mason pour les avocats et la saga du 87ème district de Ed Mc Bain pour les policiers.
Au cinéma, on peut noter : « la vérité » par Henri George Clouzot dans lequel Brigitte Bardot joue le rôle d’une jeune femme accusée d’avoir assassiné son mari, « Verdict » de Sidney Lumet qui raconte la lente rédemption d’un avocat alcoolique incarné par Paul Newman, « Douze hommes en colère » toujours de Sidney Lumet et adapté, d’ailleurs d’un roman de Ed Mc Bain, qui, à travers la délibération d’un jury, montre le poids des préjugés dans notre vision du monde.
Le jeu vidéo possède lui aussi quelques titres intéressants dans ce domaine:  «LA Law» où vous incarnez un avocat dévoué à son client bien plus qu’à la vérité, «Golden Gate Killer» tirée de faits réels dans lequel vous êtes le policier chargé de l’enquête, la série des Virtual Murder ([jeu_0, Who killed Sam Rupert ?], [jeu_852, Who killed Brett Penance ? The Environmental Surfer], [jeu_2906,Who killed Taylor French ? The Case of the Undressed Reporter], «The Magic Death»), quatre enquêtes de Shannon Gilligan que vous devez résoudre en moins de six heures. Deux enquêtes de cette dernière série ont été traduites en français par Alsyd sous les noms de «Qui voulait la mort de Brad Penance» et «Qui a tué Pam Taylor».

titre Casser des cailloux à Cayenne

 Si vous avez envie de faire travailler vos petites cellules grises, n’hésitez pas, «In the 1st Degree» comblera vos attentes grâce à sa réalisation sans fautes et à son enquête des plus labyrinthiques.

Le jeu a été testé sous PCEM émulant un 486DX400 et Windows95. Sous cet environnement, il fonctionne à merveille.

- Fabrice DEBAQUE -



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure