PETRA FROHLICH

AllemagnePuce
Rédaction, Rédaction (indépendants), Rédaction en chef adjointe
Aussi connu(e) sous le(s) nom(s) de Petra MaueroderPour Noël 1986, la famille de Petra Fröhlich (qui porte alors le nom Maueroder) s'achète un PC-10 II, un clone de PC XT fabriqué par Commodore. L'adolescente découvre ainsi le monde des jeux PC avec Digger, Striker, King's Quest et Leisure Suit Larry in the Land of the Lounge Lizards. En 1991, elle envoie une lettre au magazine Power Play (publiée dans le numéro d'août) dans laquelle elle déplore leur manie d'utiliser à tout bout de champ le terme "flott" (visiblement l'équivalent teuton de "cool" ou "bath"), et peu après, c'est tout un pavé assassin qu'elle adresse à son concurrent Play Time (publié dans le numéro de décembre), qui il est vrai n'est pas le meilleur dans son genre. Quelques mois plus tard, elle passe un entretien d'embauche pour un poste de testeuse de jeux à Computec Media sans avoir conscience que c'est l'éditeur de Play Time et que son interlocuteur, Christian Müller, n'a pas oublié sa prose enflammée. Néanmoins, en dépit de ce grand moment de solitude, Petra Fröhlich est engagée et commence à écrire pour PC Games dès leur deuxième numéro, en novembre 1992. Elle gravit progressivement les échelons jusqu'au poste suprême de rédactrice en chef et ne quitte Computec Media qu'en décembre 2014, ce qui en fait une des figures féminines majeures du journalisme vidéo-ludique européen - et celle qui a la plus longue carrière, indubitablement.
PETRA FRHLICH
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.