DIGITAL ANVIL

1996 2006PuceEtats-Unis Austin (voir sur l'atlas)
Autres noms : Digital Anvil, Inc.
Développeur américain basé à Austin, Texas (1996).

Fondé par Chris Roberts, Tony Zurovec et Erin Roberts, qui sont tout sauf des débutants (voir Trivia 1), la mission de la société est de produire des titres révolutionnaires, avec une exigence importante de qualité. Rien que ça. Le trio a été complété par Robert Rodriguez, un réalisateur texan (voir Trivia 2), engagé en tant que consultant pour la réalisation de films interactifs et de jeux Internet.

A la création de la société, Microsoft Corporation lui saute dessus. Un accord d'édition exclusif, portant sur plusieurs titres est immédiatement signé. Pour Microsoft, il s'agit de s'appuyer sur des concepteurs reconnus et de consolider son offensive sur le domaine du jeu, menée par son Games Group, dépendant de son Interactive Media Group, dirigé par Pete Higgins, son Group VP. Pour Digital Anvil, il s'agit de s'adosser à une société aux reins solides, qui saura financer ses projets, et les conduire de bout en bout, jusqu'à une distribution internationale.

Son premier titre, StarLancer, s'inscrira dans la lignée de la série Wing Commander / Privateer, mélange d'action 3D et d'exploration spatiale. Le titre est conçu par Digital Anvil, cependant sous-traité à la société britannique Warthog. Interrogé sur le titre alors en production, Chris Roberts déclare qu'il sera intransigeant sur un point : le moteur du jeu. Effectivement, si certains épisodes de la saga étaient sortis sans amélioration du moteur, les machines ont évolué et le titre ne saurait sortir s'il n'en exploitait pas au mieux toutes les ressources matérielles.

Les désaccords subsistent entre Digital Anvil et Microsoft, et Chris Roberts quitte la société pour aller fonder Fever Pitch. Ironie du sort, ce dernier studio sera acquis par Warthog en 2003.

En ce qui concerne Digital Anvil, le studio développe la suite de Starlancer pour 2003, mais les pertes s'accumulent. En 2005, Microsoft opère une restructuration qui précipite la fermeture définitive du studio en 2006.

Nouvelle ironie du sort, les anciens d'Anvil, de Fever Pitch et de Warthog vont créer Embryonic Games en 2005-2007 (devenue ensuite Tt Fusion Ltd).

R.I.P.

Trivia 1
A eux trois, ils comptabilisent plus de 50 récompenses de la profession et les titres de leurs séries-phare, Wing Commander et Crusader pour Origin, se sont vendues à plus d'1,4 millions d'unités rien qu'aux États-Unis. Reprenons ces récompenses une à une. Pour Chris Roberts, créateur de la série Wing Commander. Récompenses : "Top 10 Action Game of All Time" par c/net, "Hall of Fame recognition" par Computer Gaming World et "Reader's Choice" par PC Gamer. Pour Tony Zurovec, producteur et directeur, créateur de Crusader: No Remorse, sélectionné comme "Top Action Game of the Year 1996" par les magazines Computer Gaming World, Computer Games/Strategy Plus et PC Games. Zurovec a produit sa suite, Crusader : No Regret. Et pour Erin Roberts, producteur et directeur, producteur de Wing Commander: Privateer. Récompenses : "Editor's Pick" par PC Entertainment, "Top 100 Games of the Year" par Games Magazine. Producteur de sa suite, Wing Commander: Privateer 2 - The Darkening. Récompense : "Editor's Choice" par PC Gamer.

Trivia 2
Robert Rodriguez est alors un jeune réalisateur et producteur derrière les films El Mariachi, Desperado et From Dusk 'til Dawn.
Minifier le texte

Jeux developpes (2)

  • image : /abw_nx/images/icones/vig_defaut_jeu.png2000Puce Starlancer
    Développement
  • image : /images_abandonware/jeux/691461.png2003Puce Freelancer
    Développement
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.