Fiche de la compagnie Rainbird Software
NomRainbird Software
PaysRoyaume-Uni
Création1985
Fin1991
Rôle(s)Edition, Edition (Europe)
Site annexehttp://birdsanctuary.co.uk
Au milieu des années 1980, Telecom Soft exerçait un véritable leadership au Royaume-Uni, que ce soit dans le segment des jeux 8 Bits (Firebird) ou dans les rééditions en gamme budget (SilverBird).
L'arrivée des micros pour jeux à 16 bits (Commodore Amiga, Apple, Macintosh, Atari ST) a donné l'occasion au géant de lancer une nouvelle filiale d'édition : Rainbird Software.
Dirigée par un transfuge de Firebird, Tony Rainbird, ce dernier accepte de donner son nom à la société dont le premier siège est situé dans l'immeuble qui a été reconstruit sur l'ancienne maison de Wellington, qui avait servi de Bureau de la Propagande Britannique pendant la Grande Guerre :

Rainbird Software
Wellington House
Upper St. Martin's Lane
LONDON
WC2H 9DL


Entre 1985 et 1987, Tony Rainbird dirige la compagnie et en fait une des plus notables maisons d'édition, avec des rééditions de Hits 8 bits reconvertis pour les machines 16 bits (The Pawn, «Starglider», Silicon dreams).
L'équipe s'enrichit de personnes de talent, à l'instar de Steve Perry qui fait du packaging des jeux une spécialité qui rejaillit sur l'image de marque de l'éditeur londonien.


Des désaccords sur la stratégie du groupe viennent affaiblir le groupe en 1987 : Tony ne veut pas privilégier une machine au détriment des autres, et adapte l'édition aux marchés américains ou européens en fonction de la demande.
Paul Hibbard, qui a gravi les échelons de l'entreprise à grande vitesse, finit par s'imposer. Le départ de Tony Rainbird coincide avec la nomination de Paul à la tête de l'entreprise.


L'entreprise est à son apogée, avec des succès planétaires comme celui de «Starglider», de «Jinxter» ou de Jewels of Darkness.
Mais les rêves de développement mondial de Paul Hibbard sont coûteux, et les dettes s'accumulent en dépit des ventes. En 1989, Telecom Soft vend ses trois filiales de jeux vidéo à...son principal concurrent : MicroProse U.K. ! Ce dernier solde Firebird et Silver Bird, mais doit compter sur la notoriété de Rainbird en éditant d'autres titres sous ce label. «Midwinter», par exemple, est l'un des plus grands succès d'édition de l'entreprise, alors que sa mort est déjà programmée.


En 1991, le personnel est transféré dans les bureaux de MicroProse UNKN (Gloucestershire), et l'enseigne est abandonnée malgré les ventes d'«Elite Plus» (version Dos). R.I.P.


Le slogan de Rainbird est : "Masters of STrategy".


Sa dernière adresse postale : First Floor, 74 New Oxford Street, London WC1A 1PS.

Récompenses

  • Lauréat (or) aux 4 d'or 1988 dans la catégorie Meilleure compagnie étrangère

Médias

Interview dans Popular Computing Weekly n°4-49 (5/12/1985) p014
Reportage dans Amtix ! n°17 (3/1987) p048
Reportage dans ZX Computing (3/1987) p080
Reportage dans Your Computer n°7-10 (10/1987) p052









Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure