Glover
Année
1998 (Sortie FR)
Développement
Systèmes
systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
530 votes


titre Scénario

En préparant un cocktail chimique dont il n'avait pas encore le secret, un magicien trop sûr de lui eut la main un peu lourde sur un ingrédient et provoqua une explosion dans son laboratoire, ce qui eut deux conséquences facheuses :
- Les sept cristaux qui préservaient l'harmonie des terres du royaume se sont envolés aux quatre vents (non sans avoir été transformés à temps en balles pour ne pas être endommagés par le choc).
- Les deux gants magiques du sorcier furent chamboulés par l'explosion. L'un tomba dans le chaudron et devint un être malfaisant, l'autre (c'est vous) décida de remettre dans l'ordre dans le royaume et de mettre son alter ego hors d'état de nuire.


titre Présentation

Ce fut un petit évènement en soi : «Glover» est un des deux ou trois premiers logiciels d'Hasbro Interactive qui ne sont ni une adaptation d'un de leurs jeux de société, ni un remake d'une antiquité vidéo-ludique. Il était temps ! Certes, question originalité, il y a encore du chemin à faire : «Glover» est, comme «Croc», un des jeux qui ont suivi le sillon tracé par «Super Mario 64». Autrement dit, un jeu de plateformes en 3D qui utilise à fond les possibilités des puces et cartes 3D. Glover - rien à voir avec Danny, qui est trop vieux pour ces conneries - se déplace donc sur deux de ses doigts. A lui seul, il aurait du mal à se défendre. Pour cela, et c'est là que «Glover» devient intéressant, il a une balle, qu'il peut frapper plus ou moins fort, sur laquelle il peut sauter pour gagner de l'altitude ou traverser des étendues d'eau. Cela devrait rappeler des souvenirs à ceux et celles qui ont vadrouillé dans «Les Aventures de Moktar» et «Soccer Kid» - d'ailleurs, comme dans ce dernier, la destruction du ballon signifie la perte d'une vie. Il est également possible de transformer la balle pour lui donner d'autres propriétés; ainsi, la boule de bowling peut briser des blocs et assommer un ennemi. Là, c'est à «Marble Madness» ou «Morph» que l'on pense.

«Glover» est donc constitué de six mondes très différents, et autant de balles à retrouver (la septième est celle que vous contrôlez), tous conclus par un boss peu ordinaire. A partir du point de départ, vous ouvrirez progressivement les portes de chaque monde, et vous pourrez revenir dans ceux que vous avez terminés si cela vous chante. En effet, chaque monde contient des Garibs (des cartes étoilées) qui donnent des points de vie et, lorsqu'elles sont toutes ramassées, ouvrent l'accès aux niveaux bonus, par exemple un niveau inspiré par «Frogger» - sachant que Hasbro Interactive a sorti un remake de «Frogger», cela ressemble à de la publicité clandestine. Il y a aussi des potions magiques dont je vous laisse découvrir les effets, ainsi que des petits détails amusants. Par exemple, vous pouvez sauter sur un ennemi par derrière et vous en servir comme destrier. Des bornes de sauvegarde permettent de mémoriser votre progression. Et si vous vraiment vous êtes perdu, cherchez le chapeau du magicien, il vous donnera de précieux conseils.

«Glover» est fort bien réalisé, et il fonctionne encore très bien sous VirtualPC. Déjà plaisant à la base, il sera encore plus mignon avec les effets d'une carte 3D. Cependant, "mignon" ne signifie pas "accessible", les fans de «Rayman» le savent bien. «Soccer Kid» demandait déjà de l'entraînement pour bien maîtriser la balle; ici, c'est pire, car en 3D. Je ne saurais trop vous conseiller de vous faire la main sur le niveau d'apprentissage, puis le niveau de difficulté "facile", et de ne pas vous attaquer au jeu avant de connaître le maniement de Glover sur le bout des doigts. Autre élément délicat : la caméra. Par défaut, elle suit Glover, mais on peut aussi régler sa distance vis-à-vis du héros et son orientation, et ce sera souvent indispensable pour éviter certains pièges et ennemis ou ne pas être gêné par un mur. Vous voila prévenu. Si toutefois vous parvenez à contrôler Glover au doigt et à l'oeil, vous découvrirez un jeu inventif et attachant, qui ne méritait pas de passer inaperçu.


titre Lancement

«Glover» fonctionne sans problème sous VirtualPC + Windows 98.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure