ADRIAN STEPHENS

07/11/1964PuceRoyaume-Uni
Conception, Direction technique, Programmation, Programmation additionnelle
Adrian Stephens débute sa carrière dans le jeu vidéo en écrivant plusieurs jeux pour Acorn BBC : Killer Gorilla, Crazy Painter, Mr Ee !, Flip, Ping Pong, Donkey Kong Jnr... Il passe ensuite à des ordinateurs plus puissants, comme l'Amstrad 464. En 1987, il conçoit les bases de Powerplay, un mélange de quiz et de jeu d'action, pour Arcana Software, puis travaille avec Andy Beveridge sur un projet de jeu en 3D appelé EPT, pour le compte de Rainbird, qui ne sera jamais terminé à force de grossir. Le duo ne baisse pas les bras pour autant et forme The Assembly Line avec Martin Day et John Dale. Au sein de l'équipe, Adrian Stephens est le spécialiste de la 3D : c'est l'auteur d'Interphase, un jeu qui préfigure les séquences en réalité virtuelle de System Shock. Il a aussi programmé Vaxine et contribué à Cybercon III. Stephens est le seul membre originel de The Assembly Line qui est resté jusqu'à la fin : alors que les autres avaient quitté le navire, il mène à bien le dernier projet du studio, le génial Stunt Island. Il rejoint ensuite SEGA, où il est rédité comme programmeur de Comix Zone. On le retrouvera plus tard aux Etats-Unis, chez Luxoflux, puis Isopod Labs.
ADRIAN STEPHENS
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees