STUART CAMPBELL

Royaume-UniPuce
Conception des niveaux / missions, Direction de la rubrique jeux, Rédaction, Rédaction (indépendants), Rédaction en chef adjointe
Pratiquant assidu de jeux vidéo, Stuart Campbell gagne en 1988 le premier prix d'une compétition anglaise de jeux sur micros organisée par le groupe de presse Newsfield et parrainée par U.S. Gold. En 1989, il fait partie de l'équipe anglaise qui dispute - et remporte - le championnat de jeux vidéo organisé par Computer + Video Games, Tilt et Micromania au Salon de la Micro à Paris - on le repère facilement sur les photos d'époque avec son inimitable coupe de cheveux. Grâce au lot de jeux U.S. Gold ainsi remportés, qu'il va chercher au compte-gouttes plutôt qu'en une seule fois, Campbell sympathise avec l'attachée de la presse de la société, puis avec celle d'Ocean, et décide de profiter de cette manne de jeux pour écrire un fanzine avec Simon Reid, "Between Planets". Ce fanzine, qui ne vivra que quatre numéros, lui permet de décrocher un poste de rédacteur chez Future Publishing. Il commence à écrire pour Amiga Power et New Computer Express au printemps 1991. Stuart Campbell se fait immédiatement remarquer pour ses commentaires impitoyables envers les mauvais jeux et son ton souvent arrogant, qui font fureur chez les lecteurs facilement impressionnables. Parmi ses fait d'armes, on peut citer sa critique incendiaire de Magic Pockets dans le numéro 149 de New Computer Express. L'offense est telle qu'en 1993, après son test nettement plus enthousiaste de The Chaos Engine, les Bitmap Brothers achèteront une pleine page de pub dans CTW (un hebdomadaire anglais destiné aux professionnels du jeu vidéo) pour proclamer fièrement "SO GOOD, EVEN THAT BASTARD STUART CAMPBELL LIKES IT". En 1993, Campbell devient responsable du développement pour Sensible Software et réalise la majorité des niveaux des Cannon Fodder 2. Cependant, sa façon de prendre de haut et de répondre sèchement aux reproches sur le niveau de difficulté élevé des-dits niveaux l'aide à se faire encore de nombreux ennemis. Il écrire quelques articles dans les derniers numéros d'Amiga Power. Par la suite, il collaborera notamment au magazine Retro Gamer et à l'écriture de quelques jeux sur PC. Depuis novembre 2011, il est également l'auteur de "Wings Over Scotland", un blog nationaliste et pro-indépendantiste écossais, au ton toujours arrogant, voire ordurier, qui a considérablement agrandi sa collection de détracteurs.
STUART CAMPBELL
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees