Ronya, fille de brigand
Titre allemand
Ronja Räubertochter
Année
2000 (Sortie FR)
Création graphique
Adaptation française
Systèmes
systeme systeme systeme systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
301 votes


titre L'histoire


On raconte qu'il fut un temps où, au coeur des forêts reculées de la Scandinavie médiévale, les brigands formaient des clans comportant des dizaines d'individus, et que les chefs avaient un pouvoir comparable à celui d'un seigneur.
Parmi les guerriers les plus puissants, il y avait Mattis, qui avait accumulé la fortune d'un roi, et qui vivait avec son clan dans un château accroché à un éperon rocheux surplombant une vallée.
Mattis était l'héritier d'une vieille dynastie de brigands vivant de rapines, de vols, de guet-apens contre les voyageurs qui s'aventuraient sur les routes de cette vallée. Tout le monde avait peur de Mattis, les vivants mais aussi les créatures surnaturelles, Elfes Griffus, Pataudsgrins et autres Nains Gris.
Seul, Borka, chef d'une autre dynastie de brigands, dont le clan hantait la contrée voisine, inspirait quelque crainte au terrible Mattis.
Une nuit pas comme les autres, Lovise, l'épouse de Mattis, donna naissance à leur unique enfant, Ronya, promesse d'une continuation de la dynastie.
Mais dehors, l'orage grondait avec une force rare. Un éclair frappa le château de Mattis et le sépara en deux parties, créant une faille : le Gouffre de l'Enfer.

Le temps passa, la prospérité continua de sourire à Mattis et Ronya devint une magnifique petite fille. Un jour, Mattis pensa qu'il était temps de laisser "sa colombe" découvrir le royaume sur lequel elle régnerait un jour. Guidez les pas de Ronya à travers les salles du château et par les sentiers épineux de la forêt de Mattis. Et si la partie inhabitée du château abritait âme qui vive ? A vous de le découvrir !

titre Un point and click des plus classiques


Si vous avez l'habitude des jeux d'aventure des années 1990 et début des années 2000, vous allez vite prendre en main ces aventures de Ronya.
Le jeu se joue intégralement à la souris, et le curseur prend la forme d'une flèche lorsque vous pointez une direction. Un clic pour aller vers la zone fléchée.
Le curseur prend aussi l'apparence d'une sorte de triangle lorsque vous balayez une zone, un personnage ou bien un objet. Ce triangle grossit lorsque vous immobilisez votre curseur dessus et que vous maintenez le clic gauche appuyé. Et vous pouvez glisser vers la main (toucher, actionner, prendre), la bouche (parler, manger) et l'oeil (voir, décrire).
Parfois, il faut combiner deux ou trois objets dans l'inventaire (accessible en appuyant sur le clic gauche). Et si vous cliquez sur un objet, vous pouvez l'utiliser sur une zone. Mais en cas d'erreur ou d'absence de réaction, l'objet reprend sa place dans l'inventaire et il faut recommencer l'opération !
Parfois aussi, il faut épuiser toutes les possibilités offertes par les items de dialogues.

Il n'y a jamais de Game Over au sens strict du terme : pas de mort ni de fin frustrante. En cas d'échec, l'action se replace avant la situation délicate et vous recommencez.

Pour sauvegarder, ou charger une partie (et donc pour quitter le jeu), vous appuyez sur Echap pour déclencher l'apparition de la page du menu. Rien de compliqué.

Le jeu alterne des phases d'exploration avec des mini-jeux d'action.
Dans les moments d'exploration, vous allez devoir trouver tous les sentiers, parfois bien dissimulés, comme il est de coutume dans les jeux d'aventure. Et vous allez parcourir du chemin.

Pour rendre le jeu moins lourd, l'équipe de développement a mis en place une carte qu'il faut ouvrir dans l'inventaire (clic gauche, agrandir triangle sur la carte et glisser le curseur sur l'oeil) et en cliquant sur la zone désirée, vous vous retrouvez dans ce lieu immédiatement.
Cela dit, cette fichue carte vous demandera un peu de patience, et toutes les apparences du bug ne le sont pas : si la carte "ne veut pas" rejoindre votre inventaire, il faudra la prendre grâce à quelques parties de dés, ou attendre le chapitre suivant où elle rejoindra votre inventaire en allant la retrouver dans le lieu où vous devez le dénicher.
Autre difficulté notable : Vous allez devoir sauver quelqu'un à l'aide d'une corde. Mais il faudra bien veiller à la position de vos pieds sinon le jeu refusera de valider votre action. Et d'autres passages délicats sont à découvrir, en franchissant quelque pierre glissante sur le gué d'une rivière par exemple !

Enfin, vous allez devoir franchir quelques moments d'action jamais très difficiles, apprendre à éloigner les esprits des Sous-terriens, affronter les Nains Gris, traverser un labyrinthe ou descendre la montagne à skis sur une piste pas damée et parsemée d'embûches.

titre Conclusion

A la fin des années 1990, les studios Scandinaves entrent dans l'arène internationale par le biais du jeu d'action et de l'aventure ( Housemarque est un exemple significatif de cette percée des studios du Nord). La Suède est loin d'être en reste avec des studios comme Daydream ( «Safecracker») Digital IllusionsPinball Illusions», «Motorhead») ou encore Unique Development StudiosFun Tracks»).
Ronya est un des joyaux de la littérature jeunesse suédoise, et son adaptation en jeu vidéo est naturelle, après un film en 1984 et plusieurs projets au théâtre.
Ciblé pour les juniors à partir de huit ans, Ronya est un jeu qui séduira également les parents et les aventuriers débutants, avec une formidable bande-son signée François Cormery, et des énigmes jamais très compliquées, mais bien intégrées dans une aventure qui a tout du conte initiatique, avec une jolie morale, des accents humanistes et une ode à la nature. Seul, le doublage de la voix de Ronya suscitera quelque réserve, mais ce n'est que mon avis, et il n'est pas universel. Par contre, les petites vérités exhalées par ce conte, elles, elles sont intemporelles.

titre Lancement

Jeu testé sous VPC et Win 98, à partir d'un ordinateur Win 7 et 64 bits. Le jeu est également compatible avec XP (testé sous VMware). Le son est saccadé au cours de certaines séquences cinématiques sous VPC. Par contre, pas de souci dans le jeu. Lancez le jeu à partir de C ou de "Programmes" sinon les sauvegardes ne "prennent" pas (dans D).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure