GREGG BARNETT

Australie
Conception, Direction de projet, Production, Scénario
Injustement méconnu, Gregg Barnett est pourtant ce qu'il faut bien appeler une légende du jeu vidéo australien, tout comme Philip Mitchell. Embauché en 1983 par Beam Software alors qu'il étudiait l'informatique à l'université de Melbourne, il y écrit les versions C64 de Hungry Horace et The Hobbit, puis son coup de maître : The Way of the Exploding Fist, classique absolu du jeu d'arts martiaux sur C64. Rock'n Wrestle et Fist II sont moins bien traités par la critique. Après la fermeture de la branche d'édition anglaise Melbourne House, Barnett continue de travaille pour Beam Software, sur consoles Nintendo cette fois - il est notamment co-concepteur, avec Paul Kidd, du très respecté Shadowrun sur Super NES. Lassé de ne travailler que sur des grosses licences commerciales, il quitte Beam Software en 1992, déménage à Londres et fonde Perfect 10 Productions. S'inspirant de l'exemple de ce qu'avait fait Beam Software avec The Hobbit, Barnett contacte alors Terry Pratchett pour lui proposer d'adapter l'univers du disque-monde sur PC. Avec l'aide de Teeny Weeny Games, la société d'Angela Sutherland avec laquelle Perfect 10 fusionnera en 1996, Gregg Barnett conçoit et dirige le développement de la trilogie Discworld / Discworld II / Discworld Noir. En 1999, alors qu'il s'apprête à retourner en Australie, il est embauché par Empire Interactive et forme l'équipe Sick Puppies. Il ne revient en Australie qu'en 2004 et y travaille toujours actuellement comme consultant.
GREGG BARNETT
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees