JOHN CUTTER

Etats-Unis
Conception, Conception additionnelle, Direction de projet, Manuel, Production
Pendant ses années au lycée, le jeune John Cutter s'achète une console Atari 2600, son premier contact avec les jeux vidéo. Plus tard, alors qu'il étudie à l'Université de Pepperdine (Malibu), il fait partie des rares Américains à s'acheter un Timex-Sinclair (le nom local du ZX Spectrum) pour s'initier à la programmation. A cette époque, plusieurs carrières l'intéressent : comédien de stand-up et prestidigitateur à ses heures perdues, il envisage aussi de devenir écrivain, acteur ou scientifique. Cependant, après avoir cumulé un poste dans une boutique de magie le jour et un autre de DJ le soir, il tente sa chance dans le milieu du jeu et trouve un emploi chez Gamestar, un petit éditeur de jeux de sports. John Cutter travaille ainsi que On-Track Racing et Star Rank Boxing. Lorsque Gamestar est acheté par Activision, il commence à chercher ailleurs et tombe sur Bob Jacob, un agent pour programmeurs qui vient de fonder sa société. Jacob lui présente les premiers écrans de Defender of the Crown. Impressionnée, la femme de Cutter le convainc d'accepter le poste, et Cutter devient ainsi le tout premier employé à temps plein de Cinemaware. Il officie d'abord comme producteur, puis s'implique de plus en plus dans les projets. Il est notamment le concepteur de The Three Stooges, TV Sports : Football et Wings. Après la fermeture de Cinemaware, il entre chez Dynamix et conçoit le très acclamé Betrayal at Krondor. On le retrouve plus tard chez Cavedog Entertainment, mais son projet de jeu en épisode, Elysium, reste inachevé. Il officiera ensuite chez Amaze Entertainment, Gas Powered Games, et à partir de 2006, Big Fish Games.
JOHN CUTTER
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees