Al Unser Jr Arcade Racing
Titre provisoire
F1 Racer
Année
1995 (Sortie FR)
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme systeme
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
489 votes


titre Présentation

«Al Unser Jr Arcade Racing» est une curiosité à plus d'un titre. C'est d'abord un des jeux développés par Kalisto lorsqu'ils étaient devenus temporairement propriété de Mindscape (tout comme «Warriors» et «Pac in Time»). Cele leur a permis d'obtenir une licence sur le nom du pilote Al Unser Jr, un des membres de la famille Unser qui compte plusieurs vainqueurs de l'Indianapolis 500. «Al Unser Jr Arcade Racing» est aussi l'un des tout premiers jeux commerciaux, avec «Pitfall : The Mayan Adventure» et «Fury 3», conçus exclusivement pour Windows 95 et mis en avant par Microsoft à cette occasion. Certes, la simplicité de l'installation et de la configuration est appréciable, mais pour ce qui est de l'animation, pas de miracles : un Pentium était indispensable pour espérer être grisé par la vitesse. En-dessous, il fallait s'attendre à de gros ralentissements. Le DOS n'avait donc pas encore dit son dernier mot ! Le jeu est aussi sorti sur Mac, la machine fétiche de Kalisto.

Le mot "arcade" dans le titre met les choses au point : «Al Unser Jr Arcade Racing» n'était pas destiné à ceux qui avaient terminé «IndyCar Racing» et qui guettaient la sortie de «Grand Prix 2». Les options ne sont pas très nombreuses (choix des vitesses automatiques ou manuelles, couleur de la voiture), les chocs ne produisent aucun dommage et ne font que ralentir le bolide. On n'est finalement pas très loin d'un «Lotus : The Ultimate Challenge» ou d'un «Vroom» en haute résolution. Il est aussi possible de jouer à plusieurs en réseau local, ou à deux par liaison null modem. Le programme compte quinze circuits et trois modes de jeu, dont un mode contre la montre au cours duquel chaque tour doit être bouclé en un temps prédifini.

D'un point de vue graphique, «Al Unser Jr Arcade Racing» utilise peu de textures : le bitume, les panneaux publicitaires et les bâtiments. La vitesse n'y gagne pas beaucoup pour autant, et la haute résolution n'arrange rien, mais on peut heureusement supprimer des détails pour accélérer un peu le tout. Le jeu a eu la mauvaise idée de sortir en même temps que «Screamer», «Fatal Racing» et «The Need for Speed» et «IndyCar Racing II», qui ne sont pas handicapés par Windows 95 et proposent plus d'options et une meilleure animation à machine égale. Au moins, sur Mac, la concurrence était moins féroce...


titre Lancement

«Al Unser Jr Arcade Racing» fonctionne sans problème sous VirtualPC et Windows 98, à un détail près. Alors qu'il était trop lent à sa sortie, c'est maintenant le contraire. Il ne s'adapte pas à la vitesse de la machine et s'avère totalement injouable sur les ordinateurs récents tant il est rapide ! Il faut donc utiliser un logiciel ralentisseur comme CPUGrabber et le pousser à fond (environ 80%).



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure