Targhan
Année
Genre
Développement
Edition
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
449 votes




titre Histoire

Le joueur incarne Targhan, un guerrier barbare parti à la recherche du secret de l’immortalité pour sa tribu.

La formule secrète est gardée par un puissant sorcier, réfugié dans son immense forteresse imprenable.

titre Historique

À la fin des années 80 et pendant toute les années 1990, la société française Silmarils s’essaiera dans un bon nombre de genres, toujours avec une identité qui lui est propre. Avec ses graphismes atypiques et ses bandes sonores minimalistes, on reconnaît immédiatement un jeu Silmarils lorsqu’on en voit un. La société s’est jusqu’alors essayé au Beat’em All avec Manhattan Dealers, ou encore au jeu de sport avec Windsurf Billy. Silmarils s’est aussi essayée à un autre genre hybride, dont elle est pratiquement l’unique représentante, un jeu d’action mêlant exploration et énigmes.

«Targhan» est le premier jeu essai en jeu d’action pure sur ce modèle, après Le Fétiche Maya , qui s’orientait davantage sur l’exploration et les énigmes. «Targhan» devient ainsi le standard de Silmarils , que ce soit au niveau des déplacements ou du système de combat. D’autres productions Silmarils conserveront ce modèle de gameplay avec l’année suivante «Colorado» et «Starblade» puis un peu plus tard «Metal Mutant».

titre Influences

«Targhan» puise son univers dans l’univers heroic fantasy des années 80, dont la figure du barbare est très populaire suite au succès de l’adaptation cinématographique de John Millius, Conan le Barbare. On devine que pour ne pas avoir à payer de licence d’exploitation, Silmarils a préféré créer une licence dérivée mais néanmoins complètement inspirée du célèbre héros. Que ce soit le personnage, les ennemis rencontrés et plus largement l’univers à la fois sombre et violent dans lequel ce dernier évolue, «Targhan» semble être l’adaptation officieuse de Conan.

Les graphismes de «Targhan», comme toujours dans les jeux Silmarils, font l’objet d’un soin particulier. Le jeu étant sorti en parallèle sur Amiga, Atari ST et sous DOS, les développeurs ont travaillé avec une palette de couleurs très réduites, probablement pour ne pas avoir à refaire un portage graphique entre les différentes machines, dont le hardware est différent. Le moins que l’on puisse dire c’est que le rendu en VGA est superbe, qui plus pour un jeu de 1989, par rapport au CGA habituellement utilisé. «Targhan» fait le choix de couleurs assez sombres, faites de rouges et de bruns, un rendu graphique dont s’inspirera le futur «Hexen». L’animation reste minimaliste mais on apprécie le jeu des détails dans les différents décors, avec par exemple un vol de dragons au loin ou un cerf traversant la forêt en arrière plan.

La bande sonore, bien que digitalisée, offre une fois encore le strict minimum. La musique est inexistante, à l’exception de celle présente en introduction. Faisant office de thème principal, elle offre à «Targhan» une entrée en la matière réussie, avec sa sonorité très rock.

titre Gameplay

«Targhan» propose un gameplay assez simple. Le personnage peut sauter, s'accroupir, grimper aux cordes et frapper avec sa grande épée. Un système d'inventaire permet aussi de ramasser des objets par terre et de les utiliser contre les ennemis, par exemple des shurikens.

Le jeu est construit grosso modo en 2 phases. La première se déroule à l'extérieur et la seconde à l'intérieur du château. Chacune des parties possèdent plusieurs niveaux, qu'il est possible d'explorer de manière non linéaire. Par exemple dans la première partie du jeu, un souterrain est rapidement accessible dans laquelle certains objets pour progresser peuvent être découverts. Le joueur peut néanmoins continuer sa course et s'aventurer dans une autre partie du jeu, même s'il risque de rencontrer des difficultés s'il n'a pas l'arme adéquate pour tuer certains boss présents sur sa route.

«Targhan», comme les jeux du même genre développés par Silmarils, souffre d'une maniabilité assez rigide, particulièrement dans les combats. Le personnage se déplace d'une telle manière qu'il ne peut jamais faire deux choses à la fois : s'il avance, il ne peut pas frapper un ennemi mais doit s'arrêter et le frapper (la succession des mouvements est elle même plutôt lente comparée aux ennemis). Il arrive très souvent, que le personnage se retrouve dans l'impossibilité de riposter car un ennemi l'a pris en traitre dans un coin et se retrouve littéralement "sur lui". Un autre exemple est lorsque le joueur descend une corde, il est dans l'impossibilité de frapper un ennemi sur les côtés, qui lui ne se gênera pour le faire. On n'a donc pas le droit à l'erreur est chaque partie du niveau doit être connue sur le bout des doigts, afin de ne pas tout recommencer.

La durée de vie totale est plutôt faible puisque le jeu peut être accompli en une heure. Néanmoins, au vu de la difficulté proposée, le joueur peut s'attendre à relever un défi de taille car «Targhan» n'est clairement pas orienté pour le casual gaming.

titre Conclusion

Après toutes ces années, «Targhan» peut se vanter d'avoir plutôt bien vieilli. Que ce soit son aspect graphique ou ses composantes de jeu, «Targhan» reste le jeu le plus accessible pour ceux qui voudraient découvrir le jeu d'action façon Silmarils.

Les joueurs qui connaissent les autres titres de Silmarils précités, ou apprécie le combat sanglant à l'épée façon «Barbarian» et «Barbarian II» peuvent se jeter dessus les yeux de fermés, ils auront l'assurance de passer un bon moment en compagnie de notre barbare en slip.

titre Lancement sous DOSBox

Lancez le fichier START.EXE.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure