Death Knights of Krynn
Série
Année
1991 (Sortie FR)
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.65
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
395 votes


titre Présentation

L'histoire du jeu vidéo a retenu quelques noms de créateurs célèbres : Sid Meier, Lord British... mais aussi quelques noms de compagnies. Parmi celles-ci, l'une d'entre elles s'était spécialisée dans le wargame puis le jeu de rôle : son nom était SSI. Les amoureux des jeux de rôles se souviennent peut-être avec nostalgie de quelques titres phares : colonial conquest, mais aussi et surtout une flopée de jeux de rôle qui ont marqué leur époque à l'image de «Pool of Radiance» (PoL).
PoL, c'est l'histoire d'une collaboration fructueuse entre TSR (la société qui gère Donjon et Dragons) et SSI. Contrairement à ce qui se voit souvent dans le cas de franchise, les dirigeants de TSR ont choisi SSI pour adapter Donjon et Dragons pour leur connaissance du jeu de rôle.
De fait, les jeux produits ne sont pas une simple adaptation mais une émanation, pour ne pas dire la quintessence de Donjon et Dragons. Les joueurs le lui bien ont rendu. PoL fut le jeu le plus vendu en 8 bits en Amérique ! SSI, c'est l'une des première compagnies de l'histoire du jeu vidéo à avoir réussi fédérer une (grosse) communauté de fans. On attendait à l'époque, le prochain jeu de SSI comme on attendait le nouveau jeu de Donjons et Dragons.
Fort de ce succès, SSI se lança dans la production de suites (Curse of the Azur...) et d'une licence dérivée dont «Death Knights of Krynn» (DKK) est issue.
Pour produire les jeux à la chaîne (la licence pour Donjon et Dragons était temporellement limitée), SSI se basa sur le moteur gold box engine. Voilà pourquoi, on ne sera pas surpris de la forte parenté entre tous ces jeux.
Les mécanismes du jeu sont rigoureusement identiques entre les trois opus de la série à savoir «Champions of Krynn» (1990), DKK (1991) et «The Dark Queen of Krynn »(1992).
La marque de fabrique de la licence, c'est la création du personnage qui suit le jeu de rôle papier. On a donc le choix entre plusieurs races, leurs caractéristiques (force, intelligence...) et leur profession (guerrier, magicien...). Vient ensuite le tour de déterminer la morale de vos joueurs (loyal bon ou chaotique mauvais?). Si tout ceci semble acquis, cela constituait toujours une appréciable nouveauté à la fin des années 80 même si souvent cela n'a eu aucun impact concret sur le déroulement du jeu.
La montée de niveau (adaptée ici plus en montée en compétences) est tout à fait conforme à l'esprit de Donjon et Dragons.
«Death Knights of Krynn» ce n'est pas précisément la fabrique des poètes. La diplomatie se réglera à coup de massue. Le scénario d'ailleurs vous oblige à des confrontations binaires. « Moi vouloir tuer méchant ! », voilà ce que pourrait dire votre guerrier doté d'une intelligence minimale.
On notera qu'il est possible de continuer à jouer après avoir liquidé le « big boss ». C'est assez appréciable. Pour autant, n'allez pas croire à un monde ouvert à la «Elder Scrolls». L'ensemble obéit à des grandes phases auquel le joueur ne pourra sur le fond pas se soustraire.

Si vous avez adhéré à «Pool of Radiance», alors Death Knights of Krynn représente une extension tout à fait honorable. Pour autant, il n'innove quasiment en rien.
Les plus curieux pourront aussi aller voir ce que pouvait être le style Hack and Slash à son origine.
Mais là encore DKK est assez fidèle à certains modules de donjon et dragons, qui étaient du Porte/Monstre/Trésor.

Pour conclure, Death Knight of Krynn est à la fois l'apogée et le crépuscule des jeux SSI. Rattrapé et dépassé par beaucoup d'autres jeux produits par ses concurrents («Dungeon Master», et les jeux de rôles en monde ouvert : The elder Scrolls entre autres), la licence allait s'éteindre de sa belle mort peu après 1992.
Pour ressusciter le plaisir, les fans de la première heure se feront une joie de télécharger de nouveau ce jeu.

titre Lancement

Utilisez Dosbox. 



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.





Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure