DANIELLE BUNTEN BERRY

19/02/1949 03/07/1998PuceEtats-Unis
Conception, Rédaction (indépendants)
Aussi connu(e) sous le(s) nom(s) de Dan BuntenTitulaire d'un diplôme en ingénierie industrielle et en recherche opérationnelle, Dani Bunten (née Dan Bunten) fait éditer ses premiers programmes pour Apple II par Speakeasy Software, puis SSI : Cartels and Cutthroat$ et Computer Quarterback, deux jeux de gestion, ainsi que Cytron Masters, le premier de stratégie en temps réel sur micros. En 1982, dans les colonnes "Real World Gaming", puis "Dispatches" du magazine Computer Gaming World, Bunten décrit son approche de la conception et de la programmation de jeux de stratégie. A la même époque, Dani Bunter, son frère Bill Bunten, Jim Rushing et Alan Watson forment Ozark Softscape, et Trip Hawkins les contacte pour éditer leurs prochains jeux par sa nouvelle compagnie, Electronic Arts. Les excellents et novateurs M.U.L.E. et The Seven Cities of Gold font de Dani Bunten une des références du jeu de stratégie sur micros (Sid Meier n'a alors que quelques simulateurs à son actif). Heart of Africa, la suite de The Seven Cities of Gold, est son dernier jeu pensé pour un seul joueur. En effet, Bunten voit en l'ordinateur un moyen de rapprocher les joueurs et veut explorer les possibilités du jeu collectif, devant l'ordinateur ou à distance, à contre-courant de la tendance générale qui favorise les jeux en solo (du moins en ce qui concerne la stratégie). Robot Rascals se joue en groupe devant l'ordinateur avec un jeu de cartes déclenchant divers évènements, Modem Wars relie deux joueurs par modem dans des combats en temps réel. Publiés par MicroProse, Command H.Q. et Global Conquest approfondissent le genre. Fortement influencé par Empire, Global Conquest autorise même les parties à quatre par modem, mais il se fait voler la vedette par Civilization, un jeu en solo uniquement. En 1992, Dani Bunten décide de changer de genre et d'identité. Le 15 novembre 1992, elle prend officiellement le nom de Danielle "Dani" Bunten Berry et complète sa transition par une opération chirurgicale. Elle commence ensuite à plancher sur des remakes de ses anciens jeux; elle saborde toutefois celui de M.U.L.E. en grande partie parce qu'Electronic Arts voulait le dénaturer en y ajoutant des armes. Ironie du sort, c’est à cette époque que le jeu en réseau et par modem gagne considérablement en popularité grâce à Doom. Dani Bunten s'éloigne ensuite de la conception de jeux pour participer à Interval Research, un laboratoire d'idées créé par Paul Allen et David Liddle, puis à Mpath Interactive, un site Internet de jeux multijoueurs. Le 7 mai 1998, elle reçoit le Lifetime Achievement Award décerné par la Computer Game Developers Association; le discours de présentation est prononcé par Brian Moriarty. Dani Bunten est décédée le 3 juillet 1998 d'un cancer du poumon.
DANIELLE BUNTEN BERRY
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees