Zork Nemesis
Série
Année
1996 (Sortie FR)
Développement
Développement
Edition
Distribution (France)
Systèmes
systeme systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.72
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
789 votes


titre L'histoire

Quatre alchimistes de renom ont disparu dans les terres oubliées du Grand Empire Souterrain. Chacun d'entre eux s'était attelé à des travaux destinés à mettre au point le secret de la vie éternelle, la Quintessence. Syovar, le vice-régent a chargé un de ses espions d'enquêter sur ces disparitions. Mais Bivotar a à son tour disparu, avant d'être retrouvé mort. C'est donc à vous qu'il incombe d'enquêter dans les territoires maudits, pour tenter de dénouer l'intrigue et de lutter contre Némésis, le démon qui semble responsable des disparitions de Sophia Hamilton, de Francois Malveaux, de Thaddéus Kaine et du docteur Erasmus Sartorius.


titre Un Myst-Like, mais pas seulement

Lorsque «Zork Nemesis» débarque sur les étals de supermarchés et dans les boutiques dédiées aux jeux vidéo, il flotte un parfum de "mystmania" persistant. En effet, il s'agit d'un jeu à la première personne, dans un environnement dont il faut comprendre les mécanismes et les particularités.
Depuis "la révolution «Myst»", en 1993, les jeux d'aventure surfent sur cette lame de fond que rien ne semble devoir arrêter. Initiée au début des années 1980, la saga Zork avait été en soi une vraie révolution, amorcée par le "text adventure" dont le point de départ était toujours la petite maison et sa boîte aux lettres. Infocom ayant vendu la licence à Activision, la série avait connu une vraie innovation avec «Return to Zork», en incluant des cinématiques et en introduisant des personnages filmés dans le déroulement de l'aventure.
En 1996, ce nouveau volet de la saga ne déroge pas à la règle, avec son lot de cinématiques soignées, ses musiques envoûtantes, ses déplacements par écran fixe, mais avec une possibilité de rotation à 360°.
Cependant, il y a une évolution dans le gameplay et dans le scénario: l'influence de «Myst» est ici remarquable. Une atmosphère glauque, une quête qui ne livre ses secrets qu'au fil de la résolution des énigmes et de la lecture des nombreux documents.
Très vite, force est de constater que ce jeu n'est pas qu'un "Myst-like", c'est un excellent Zork, tout simplement. Au démarrage, vous êtes devant un Temple aux dimensions d'une cathédrale, et une voix inquiétante tente de vous décourager de dénouer les fils de la malédiction qui semble avoir arrêté le temps sur Zork.


titre Le gameplay

La prise en main est plutôt facile, avec un pointeur qui prend la forme d'une flèche, qui s'étire pour vous inciter à regarder vers le haut ou vers le bas, qui devient jaune pour dévoiler les zones avec lesquelles interagir. Une main de squelette vous enjoint de prendre ou de pousser, un clic droit pour utiliser, un zoom pour lire... Comme dans tout bon jeu d'aventure, il vous faudra vous munir de munitions de papier et de crayons affûtés pour prélever les indices disséminés un peu partout et pour dessiner les plans des lieux à visiter. Car du pays, vous allez en voir : un monastère, un conservatoire, un asile et un château. Ce n'est qu'au fur et à mesure de vos découvertes et de vos retours au Temple que la magie de ce scénario riche et complexe viendra se dévoiler.
Autre défi, celui de résoudre les énigmes. Là encore, les premières semblent vous inviter à une gentille balade, mais très vite, les choses se compliquent. Il y a un peu de tout dans cet opus: des énigmes musicales, des associations, des déductions logiques. Un vrai feu d'artifice pour votre esprit.


titre Que faisiez-vous en 1996 ?

Personnellement, je ne connaissais pas encore les jeux pc. Tout ce que je connaissais de l'informatique était "bug" et "plantage", pour reprendre les mots des professeurs qui nous avaient initié à l'utilisation de cet outil. En 1996, je venais tout juste d'être papa, et je n'avais jamais entendu parler ni de «Myst» ni de «Zork» ni de «Kyrandia».
C'est seulement en 1998, avec l'achat de mon premier pc, que j'ai, par hasard, découvert les jeux d'aventure sur pc. La surprise a ensuite fait place à la passion. D'«Atlantis» aux «Chevaliers de Baphomet», de «Riven» à la saga «Monkey Island», les jeux d'aventure ont occupé la plus grande part de mes temps de loisirs.
Aujourd'hui, avec l'abandonware facile, il est temps pour la nouvelle génération de joueurs de découvrir «Zork Nemesis». Ma fille aînée l'a déjà adopté, et je crois qu'elle préfère ce soft aux lapins crétins. Même si ce n'est pas incompatible. ^^
Vous l'aurez compris, je suis un fan de cet opus. Son ambiance glauque, ses énigmes, les atmosphères prenantes... Essayez-le. Un jeu comme celui-ci, c'est d'abord une expérience à vivre.


titre Technique

Le jeu est présent sur les CD en version Windows (le jeu original developpé par Activision) et en version DOS (version développée par Quicksilver Software).
Pour la version Windows, pensez à utiliser le modes de compatibilité Windows 95 et à lancer le jeu en 256 couleurs si votre Windows est XP ou plus récent.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure