The Ancient Art of War in the Skies
Année
1992 (Sortie FR)
Développement
Edition
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.73
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notes
16 votes


titre Toile de fond

«The Ancient Art of War in the Skies» (AAWS) est une simulation aérienne publiée par Microprose en 1993. Microprose était la compagnie à suivre dans ces années-là. En effet, en moins d'une décennie, elle avait sortie des titres majeurs qui marquèrent les joueurs et l'histoire du jeu vidéo. Sous l'impulsion de Sid Meier, l'entreprise sortait «Pirates !», «Civilisation» et «Midwinter», «Rick Dangerous», «Silent Service 2» ou encore «Darklands». Excusez du peu !
En 1993, date de sortie de AAWS paraissaient «Field of Glory», «Master of Orion». Alors Microprose était-elle une compagnie d'alchimistes qui transformaient tout ce qu'ils programmaient en or ? Le type de jeu avait de quoi inspirer confiance. En effet, Microprose avait signé quelques titres remarqués comme «Knights of the Skies» ou encore «B17 Flying Fortress».

titre Le jeu

The Ancient Art of War in the Skies est le troisième jeu de la série the Ancien Art of war. Contrairement aux deux premiers opus, il vous est proposé de prendre le manche d'un avion de la première guerre mondiale. La thématique apparaissait encombrée. Après «Knights of the Skies», «Blue Max» ! Ou encore «Red Baron»..., il était difficile de faire aussi bien. AAWS n'allait pas se lancer dans la surenchère.
Ici pas de graphismes très élaborés, ou de sons tonitruants.
Le jeu se déroule principalement en vue de dessus avec trois possibilités : les missions d’entraînement (didacticiel), l'éditeur de missions et le mode carrière (où vous plutôt une série de missions en 1914). Les missions d'entraînement donnent un aperçu du jeu. Vous envoyez des bombes sur des cibles bien rouges et blanches ! Quant aux combats, il s'agit d'un ciel bleu dans lequel deux avions modélisés en 2D bougent et se tirent dessus.Ce n'est pas que lié aux mécanismes de jeu mais on n'a pas le côté décalé de «Rick Dangerous» pourtant de la même compagnie. Le côté arcade du jeu n'est pas vraiment plaisant à jouer.
Le mode carrière donne accès à une vision plus « stratégique » où vous donnez des plans de vols à vos équipages et participez ensuite au combat. L'ensemble est peu satisfaisant.
Les sons tout comme sont très limités. Alors que les années 90-92 ont été marquées par des sauts de géant avec des animations plus fluides et des jeux en 3D, AAWS faisait un bond en arrière de plusieurs années. En soi, cela n'aurait pas dû être un problème au vu du choix arcade du jeu mais le contraste apparaît flagrant avec les productions de l'époque et le jeu a plutôt mal vieilli.
Pour ceux à qui le jeu plairait malgré tout, ils pourront utiliser l'éditeur de missions, histoire de pimenter les futures parties.

titre Conclusion

Suite à AAWS, la thématique de la première guerre mondiale, surtout utilisée dans les simulations aériennes, allait connaître une longue éclipse. Ce n'est pas ce titre qui a enterré le genre, mais il apparaît médiocre sur bien des points. Les alchimistes de Microprose n'avaient visiblement, à ce moment-là, pas trouvé la bonne formule pour AAWS.

titre Lancement

Utilisez DOSBox ou D-Fend Reloaded.



titre Complétez cette fiche

Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche : en nous contactant via le forum.

titre Liens divers

Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure