Fiche de la compagnie Infocom
NomInfocom
Autres nomsInfocom, Inc. (Etats-Unis)
PaysEtats-Unis
Création1979
Rôle(s)Développement, Edition
Développeur, éditeur et distributeur américain initialement basé à Cambridge, Massachusetts (1979).

Fondé par Dave Lebling, Marc Blank, Albert Vezza, and Joel Berez, alors des étudiants et du personnel du MIT, Infocom est spécialiste des jeux d'aventure en mode texte, avec des logiciels dont les scénarios fouillés les ont fait qualifier de fictions interactives. Son titre phare est Zork. D'une manière générale, leurs jeux d'aventure ont été pendant longtemps des références grâce à leur humour et à leur interpréteur de textes qui acceptait des phrases complexes : au lieu de taper des commandes comme "get ruby key" puis "get diamond key" dans d'autres jeux, une phrase comme "get all the keys except the emerald key" était correctement interprétée dans les jeux Infocom. Jusqu'à la moitié des années 80, le choix des fictions interactives en mode texte se justifie sans trop de soucis (voir Trivia 1).

À partir de 1985 néanmoins, le déclin s'amorce. Les facteurs de ce déclin sont tant internes qu'externes. Au niveau interne, on parle de dissensions, d'incapacité à renouveler un genre, et de tentative ratée de diversification avec la division "Business Products" et son tableur «Cornerstone». Quoi qu'il en soit, c'est aussi bien au niveau externe que les problèmes semblent plus graves. Le genre des fictions interactives en mode texte ne semble plus de mode face à un nouveau type de jeux d'action en mode graphique plus attractif pour un public jeune, et ce, malgré des tentatives de renouvellement du genre (voir Trivia 2). Le péril se présente sous la forme de consoles de jeux Nintendo et SEGA. Face à cela, la clientèle traditionnelle d'Infocom est sensiblement plus âgée, capable de jouer plusieurs dizaines d'heures sur un terminal monochrome en mode texte. De fait, les chiffres de vente des jeux Infocom pour Apple et PC déclinent.

Candidate idéale au rachat, Infocom est effectivement rachetée le 13 juin 1986 par la société américaine Activision. Comme les deux entités restent bien séparées, Infocom continue le développement de nouveaux logiciels de jeu et se lance même dans l'édition, avec des titres programmés par Westwood Associates (qui deviendra Westwood Studios par la suite). A la fin des années 80, Activision/Infocom prendra le nom de Mediagenic et les jeux Infocom ne sont plus totalement en mode texte : une interface graphique apparaît, mais les dialogues se font toujours à l'aide d'un interpréteur de texte, il faut toujours taper ce que l'on veut dire....

Menacée de banqueroute, Mediagenic fermera les bureaux d'Infocom en 1992 avant de reprendre le nom d'Activision. Activision utilise encore de temps en temps la marque Infocom pour certains de ses jeux d'aventure (ceux qui font suite aux "vrais" jeux Infocom, comme la série Zork, ou qui ont une thématique SF). Il n'y a donc pas de date de décès pour la marque Infocom, toujours utilisée de temps en temps. Mais les anciens studios Infocom et les équipes qui y travaillaient n'ont rien à voir avec ces nouvelles productions.

Le slogan de Infocom est : "The next dimension".

Logotype et slogan de Infocom

Son adresse postale (US) : 55 Wheeler Street, Cambridge, MA 02136.
Son adresse postale (US) : 125 Cambridge Park Drive, Cambridge, MA 02140.
Son adresse postale (UK) : .


Trivia 1
une publicité Infocom de 1983 est assez explicite à ce sujet : aucun micro-ordinateur ne saurait être capable d'afficher des images aussi précises que nécessaire, aussi, vaut-il mieux se fier au texte et libérer le pouvoir de son imagination. Ça ressemblerait pas à un slogan, ça ?

Trivia 2
avec «Nord and Bert Couldn't Make Head or Tail of It», notamment, la société innove avec un titre original et humoristique (car basé sur des jeux de mots) mais surtout plus dynamique. Au lieu d'une grosse aventure bien monolithique, le jeu est séparé en sept petites histoires auxquelles on peut jouer séparément. Une fois ces aventures finies, on peut entrer dans la huitième aventure et finir le jeu. Par ailleurs, on ne se dirige pas dans le jeu avec les classiques directions (NSEW) mais avec les noms des lieux.

Médias

Reportage dans Softalk n°3-2 (10/1982) p034
Article dans Micro Adventurer n°1 (11/1983) p010
Article dans Electronic Fun with Computer and Games / Computer Fun n°1-1 (4/1984) p030
Article dans Commodore User / CU Amiga n°24 (9/1985) p023
Interview dans Amtix ! n°7 (5/1986) p084
Interview dans Amtix ! n°8 (6/1986) p088
Article dans Computer Gaming World n°39 (8/1987) p038
Interview dans Power Play n°1 (11/1987) p065
Interview dans Compute ! n°90 (11/1987) p020
Article dans Commodore Magazine n°9-1 (1/1988) p070
Interview dans Compute ! n°92 (1/1988) p017
Article dans Computer Gaming World n°46 (4/1988) p009
Reportage dans Power Play n°5 (6/1988) p026
Article dans New Computer Express n°0 (1/11/1988) p011
News dans Computer Gaming World n°63 (9/1989) p010
Article dans The Games Machine n°23 (10/1989) p068
News dans Joystick n°7 (7/1990) p008
Article dans The Games Machine n°32 (7/1990) p078
News dans Joystick n°8 (9/1990) p044
News dans Joystick n°19 (9/1991) p016
Article dans Computer Gaming World n°88 (11/1991) p019
Rétrospective dans Power Play n°11/93 (11/1993) p152
Rétrospective dans Power Play n°1/94 (1/1994) p130
Interview dans PC Joker n°2/94 (2/1994) p061
News dans Joystick n°47 (3/1994) p136
Article dans PC Games n°SH3 (3/1994) p016

Jeux développés
Jeux édités








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure