CHRISTOPHER WEAVER

Etats-Unis
Production, Production exécutive
Titulaire d'une maîtrise en informatique, Christopher Weaver a aussi un doctorat en physique et en japonais - il est par ailleurs spécialiste en ethnomusicologie japonaise. En 1979, il fonde Media Technology Ltd, une société de services, de communication et de R&D qui collabore avec des industries hi-tech, des fondations, ainsi qu'avec le gouvernement. Media Technology a par exemple réalisé un spectacle laser interactif, un service de télévision interactive, et a travaillé sur le système de communication du Congrès américain. Durant ces années, Weaver a remarqué ques ses employés occupaient souvent leur temps de pause sur des jeux vidéos, et qu'il y avait là un marché à ne pas négliger. Il fonde donc Bethesda Softworks en 1986. Leur premier jeu, la simulation de football américain Gridiron sur Amiga, occupe un créneau peu chargé et remporte donc un joli succès. Bethesda Softworks enchaîne en commençant le développement d'un jeu de hockey, autre créneau délaissé sur micros. Pour cela, ils approchent l'équipe des Washington Capitols et obtiennent l'autorisation d'assister à leurs matchs et de les filmer pour les étudier ensuite sur magnétoscope. Leur implication et leur sérieux attirent l'attention de Wayne Gretzky, qui accepte de parrainer leur jeu. Sorti en 1988, Wayne Gretzky Hockey se vend à 350000 exemplaires. Bethesda Softworks se trouve ainsi une niche et une bonne source de revenus, alimentée par les suites de Wayne Gretzky Hockey et leur complément orienté gestion, Hockey League Simulator - Christopher Weaver apparaît d'ailleurs dans Hockey League Simulator 2 sous les traits du "general manager". La licence Terminator, pas toujours exploitée à sa juste valeur, donne lieu de leur part à des jeux pas toujours convaincants. Enfin, Bethesda Softworks passe à la division supérieure en 1993 avec The Elder Scrolls : Arena.
CHRISTOPHER WEAVER
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees