BETHESDA SOFTWORKS

1986PuceEtats-Unis
Développeur et éditeur américain initialement basé à Bethesda puis à Gaithersburg et enfin à Rockville, Maryland (1985).

Fondé par Christopher Weaver (voir Trivia 1), la société se décrit elle-même comme spécialisée dans les simulations relevant de l'état de l'art et de fait, la société s'est fait la main sur des jeux de football américain et de hockey approuvés et/ou parrainés par John Madden pour les premiers, et par Wayne Gretzky pour les seconds. Si 10 années plus tard, la société s’enorgueillit de contrôler la chaîne de production de bout en bout, il n'en est pas encore le cas, car la société n'est alors capable que de conception et de conversions sur plateformes Commodore 64, Atari ST, Amiga et enfin PC, ce qui n'est déjà pas si mal pour un début. En attendant un titre à 100 % Bethesda, comme Hockey League Simulator, les jeux de sport Bethesda sont édités par la société américaine Electronic Arts.

Sans qu'il ne soit pas toujours facile de croiser les informations institutionnelles Bethesda, nous leur donnerons un certain crédit. Il est par exemple dit que la version PC de Dragon Lair : Escape from Singe's Castle, que vous retrouverez sur votre site préféré, a été signée Bethesda. Après la simulation sportive, la société investit ainsi le segment du jeu d'action, qui sera complété par The Terminator, après avoir obtenu sa licence, cependant les jeux décevants qui en sont tirés reçoivent des critiques mitigées à négatives.

Il faut attendre 1994 pour que Bethesda gagne une large reconnaissance avec The Elder Scrolls : Arena. Le très novateur The Terminator : Future Shock est bien reçu malgré ses bugs. La réputation de Bethesda en matière de jeux buggés ne s’arrange pas avec la sortie de The Elder Scrolls : Daggerfall, qui est suivie de la sortie de quatre patchs correctifs en quelque mois. Cependant, sa superficie et sa durée de vie exceptionnelles lui assurent des ventes considérables (voir Trivia 2). Comme Origin avec Ultima et New World Computing avec Might and Magic, Bethesda tient sa propre saga de jeu de rôle et n’a plus qu'à la faire prospérer.

Sorti en novembre, The Terminator : SkyNet utilise la dernière version du moteur 3D Bethesda, le 3D Xngine, qui permet de rendre des environnements ainsi que des personnages en véritable 3D, sans avoir besoin de "trucs" pour tromper le joueur. Par ailleurs, ce même moteur offre une totale liberté de mouvements et de vues. Enfin, si les dernières cartes 3D accélératrices ne sont pas prises en compte par le logiciel, c'est que, selon ses concepteurs, leur logiciel n'en n'a pas besoin. Le jeu en réseau local (8 joueurs) et via modem (2 joueurs) est certes possible, mais le titre ne supporte pas le protocole TCP/IP. Par chance, il apporte, par rapport à The Terminator : Future Shock, de nouvelles armes, un mode Super VGA et une fluidité plus importante.

L'année 1997 est capitale pour la société, à plus d'un titre :
  • Le moteur XnGine permet de développer un jeu de course automobile. X-Car Experimental Racing oscille entre simulation et jeu d'arcade avec des véhicules futuristes designés par Lewis Caroll (qui n'a rien à voir avec le Lapin Blanc, hein : c'est un homonyme qui a fait sa notoriété autour des designs de bagnoles rutilantes).
  • La saga Elder Scrolls développe un univers avec le spin-off Battlespire, développé par le brillant Julian Lefay. Un autre projet basé sur cette série prend forme avec RedGuard.
  • Enfin, la société tente d'acquérir les droits du scénario détenu par le Studio de Roland Emmerich "Centropolis Productions" pour l'adapter dans un clone de Wing Commander, mais la transaction n'aboutit pas et le projet s'arrête après avoir été annoncé dans la presse à grand renfort d'images et de promesses.
  • Pour dépasser le genre du Space Opera que laissait entrevoir The Last Planet, Bethesda avait acheté le studio XL Translab spécialisé dans les cinématiques dernier cri.
Cette acquisition n'aura pas été vaine, car le studio va développer la technologie du Cut-Scene avec RedGuard et les développements ultérieurs.
Et le personnel de XL Translab va enrichir la capacité créatrice du studio, avec Istvan Pely notamment (dont les jeux d'aventure sont édités en 1998).
La saga The Elder Scrolls et les jeux de course automobile deviennent ainsi les fleurons de la compagnie.

Son adresse postale (1) : 9208 Burning Tree Road, Bethesda, MD 20817.
Son adresse postale (2) : P.O. Box 7877, Gaithersburg, MD 20898.
Son adresse postale (3) : 1370 Piccard Drive, Suite 120, Rockville, MA 20850.
Bethesda West : 2940 Limited Lane NW Suite B, Olympia, WA 98512.

Trivia 1
Ce dernier est un diplômé du M.I.T. qui a travaillé pour les chaînes de télévision ABC et NBC News.

Trivia 2
Selon certaines sources, la superficie du jeu équivaudrait à celle de la Grande-Bretagne.

Pour en savoir plus

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.