The Elder Scrolls : Daggerfall
Année
Systèmes
systeme
Dosbox
Compatible avec la version 0.70
note0note1note2note3note4note5note6note7note8note9note10 notesnotesnotesnotes
7393 votes


Modifier
titre Présentation

Suite d’un "petit jeu" de Bethesda Softworks, «The Elder Scrolls : Arena», qui n’avait pas trouvé le public qu’il méritait à l’époque, «Daggerfall» est néanmoins un RPG absolument fantastique. Je m’explique : regardez la carte proposée lors des voyages... Vous y verrez une multitude de provinces... Cliquez sur l’une d’entre elles et vous verrez une foule de petits points... Eh oui ! Chacun de ces points représente une ville ou un lieu important à visiter ! Jamais dans aucun RPG une telle variété n'a été proposée, variété d’autant agrandie que le tout est géré aléatoirement...

Votre quête est ici de découvrir pourquoi le fantôme du roi défunt hante une ville et hurle vengeance à la tombée de la nuit... Passée la cinématique de départ, vous devez créer un personnage. Rarement une telle complexité a été vue et vous sentirez alors un petit goût de soft unique en son genre.
Après quelques minutes de jeu, vous commencerez réellement votre quête, mais peut-on réellement parler de quête ? je dirai plutôt promenade dans l’univers créé par les programmeurs du jeu... J’ai ainsi ressenti un tel sentiment de liberté dans ce soft qu’il a quelque peu modifié ma vision des RPG, notamment à l’histoire plus figée comme celle des «Final Fantasy». Ainsi, libre à vous de devenir pillard, marchand, guerrier ou encore mercenaire, avec les conséquences que de tels choix pourraient impliquer dans une société à votre égard.

Évidemment, une telle complexité dans un jeu vidéo a un certain coût : en effet, c’est certainement le jeu le plus buggé de l’histoire, mais après 25 minutes de jeu, vous pardonnerez aisément les programmeurs en reconnaissant la tâche quasi-impossible à réaliser qu’ils se donnaient à coeur d’achever... Un jeu unique en son genre et particulièrement intéressant pour tous les amateurs de RPG. Un conseil : sauvegardez très souvent; le jeu est difficile et les bugs ne le rendent pas plus simple...


titre Note

Bethesda Softworks a rendu «Daggerfall» freeware en juillet 2009 pour fêter les 15 ans de la série «The Elder Scrolls».


titre La Démo

La démo que nous vous proposons vous permettra d'explorer un donjon (un souterrain) entier du jeu. Histoire de vous familiariser un peu avec le Gameplay. Elle ne tourne que sous DOS ou DOSBox.


titre Lancement sous DOSBox

Pour la démo, lancez le fichier DAGDEMO.EXE. SETUP.EXE sert à régler le son.

Le CD contient un programme d'installation pour Windows, qui permettait d'installer le jeu sous Windows 95, mais le jeu reste une version DOS.



titre Complétez cette fiche
Vous avez des screenshots, un avis personnel, des fichiers que nous ne possédons pas et qui concernent ce jeu ? Vous avez remarqué une erreur dans nos textes ?
Dans ce cas, aidez-nous à améliorer cette fiche :
- en nous contactant par formulaire / email.
- en nous laissant un message sur le forum.


titre Liens divers
Vous pouvez trouver de nombreuses informations en allant sur les sites du Réseau Abandonware Francophone :
- Abandonware Forums pour trouver une aide technique, une astuce...
- Shinod7.org, pour jouer sous DOS via la célèbre disquette boot du ninja.
- La clinique des jeux vidéo, pour ceux qui veulent jouer avec DOSBox ou VDMS.

    Informations diverses
    Infos éditions, compils...
    Médias
    Avis & Comments (4)
    Astuces (1)

    Screenshots (21)
    Covers (4)
    Scans Disques (1)

    Télécharger le jeu
    Télécharger le manuel
    Divers
Galeb (Scan CD-Rom), Guilmoon (Covers)






Vous souhaitez nous aider ?


Partenaires : Hébergement web - WoW - MO5.com - Megatest.fr - Boulot Retro Dodo - Rom Game - Allgamers - Emu-France