FRANCOIS NEDELEC

03/12/1954 15/06/2009PuceFrancePuce
Conception, Direction de projet, Scénario, Scénario et dialogues
Aussi connu(e) sous le(s) nom(s) de François Xavier NedelecFrançois Nedelec fut une personnalité non négligeable du milieu ludique français qui a apporté sa pierre à pas moins de trois familles de jeux. Tout a commencé par les jeux de société : à la croisée des années 70 et 80, il en réalise plusieurs avec son ami Duccio Vitale. Certains sont vendus dans les boutiques spécialisées ("Colonisator", "Mai 68 : le jeu", "Viva Zapata !"), d'autres sont imprimés dans le magazine Jeux & Stratégie, apparu à cette époque. Il fraye avec d'autres collaborateurs de la revue (François Marcela-Froideval, Didier Guiserix) qui l'initient aux joies du jeu de rôle, un genre encore très peu développé en France. Peu après, en 1983, il est contacté par Gérard Klein, célèbre auteur de science-fiction (et non pas l'acteur homonyme, évidemment) et directeur de la collection "Ailleurs et demain" chez Robert Laffont, pour créer un jeu de rôle en respectant deux contraintes. La première est de créer un univers de science-fiction (cela va de soi), la deuxième est de fournir l'ensemble des règles et scénarios sous la forme d'un livre, sans aucun supplément. En effet, la plupart des jeux de rôles sont vendus avec boîtes, dés et crayons, ce qui non seulement gonfle leur prix, mais les soumets en plus à une TVA de 18,5%, alors que celle des livres est de 5,5%. Après un an et demi de travail, "Empire galactique", co-écrit avec Philippe Sallerin et Pierre Zaplotny et illustré par Manchu, sort enfin en 1984. Ce livre-JDR se vend correctement, mais pas aussi bien que ses géniteurs l'espéraient, pour des raisons encore difficiles à cerner. Nedelec conserve néanmoins la confiance de Robert Laffont qui publie ses jeux de rôle suivants, "Avant Charlemagne" (1986) et trois extensions d'"Empire galactique", mais il comprend que cette branche a peu d'avenir en France. Il passe alors à sa troisième étape ludique : les jeux sur micros. En 1988, il entre à Coktel Vision et en devient un des concepteurs principaux, aux côtés de Muriel Tramis. Il est le concepteur de Skidoo, No Exit, E.S.S., Paris Dakar 1990, de deux des trois volets de la série "Once Upon a Time", et bien sûr des deux adaptations d'"Empire Galactique", Galactic Empire et A.G.E.. Il quitte Coktel Vision en 1991 et travaille ensuite pour Infogrames (Marco Polo), puis Canal+ Multimedia (les deux jeux des Guignols de l'info, The Insider, Paris 1313...). Enfin, en 2002, il travaille sur Kigen, un projet de jeu de rôle et de stratégie multijoueurs de Newt Games accessible aussi bien sur ordinateur personnel que sur téléphone mobile : les joueurs peuvent s'organiser et déterminer des plans et stratégies de chez eux, puis, à l'extérieur, faire des découvertes et des rencontres en se géolocalisant et en communiquant avec leurs portables. Kigen est ainsi un précurseur méconnu de Pokemon Go. François Nedelec est décédé d'un cancer foudroyant le 15 juin 2009.
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.

Quelques personnalites rattachees