EPYX

1978 1991PuceEtats-Unis Sunnyvale (voir sur l'atlas)
Autres noms : Epyx Computer Software
Développeur, éditeur, distributeur et constructeur américain initialement basé à Sunnyvale puis à Redwood City, California (1983).

Epyx fait suite à la société américaine Automated Simulations, des mêmes fondateurs, Jon Freeman et Jim Connelley (voir Trivia 1). Alors qu'Automated Simulations était spécialisé dans les jeux de stratégie, Epyx se tourne davantage vers les jeux d'action (Jumpman et Impossible Mission) et les jeux de sport (Summer Games et Pitstop). Le catalogue est fourni et les ventes au rendez-vous. Pour autant, les deux fondateurs quittent la société pour poursuivre leurs intérêts propres, tout en gardant néanmoins des liaisons avec Epyx qui restera leur éditeur.

C'est donc l'euphorie chez Epyx qui explore de nouveaux marchés, ceux des matériels pour micro-ordinateurs, des jeux de société et un projet de console portable. Cette diversification en dehors du savoir-faire traditionnel de la société, ainsi que le refus de développer sur la console NES en laquelle ils ne croyaient pas, sont des erreurs puisque la société se déclare en cessation de paiements et se place sous la protection de la loi contre les faillites en octobre 1989. Le train de vie est revu à la baisse, la société déménage dans des locaux plus exigus, la quasi-totalité des projets en cours est abandonnée et les effectifs de la société passent de 200 à 8 employés. Le projet de console portable est cédé à Atari, qui la commercialisera sous le nom de Lynx.

Son adresse postale (1) : 1043 Kiel Court, Sunnyvale, CA 94089.
Son adresse postale (2) : 600 Galveston Drive, P.O. Box 8020, Redwood City, CA 94063 .

Le slogan d'Epyx est : "Strategy Games for the Action-Game Player". En France, on a pu lire le slogan suivant : "Epyx. Des logiciels d'enfer !".

Trivia 1
Ce dernier a embauché John Freeman pour réaliser Starship Orion un jeu de stratégie précurseur au tour par tour sur Commodore PET, commercialisé à l'hiver 1978, puis adapté sur d'autres plateformes, TRS-80 et Apple ][.

Trivia 2
John Freeman est parti fonder Free Fall Associates.

Pour en savoir plus

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.