MINDSCAPE

1983PuceEtats-Unis Northbrook (voir sur l'atlas)
Autres noms : Mindscape, Inc.
Développeur, éditeur et distributeur américain basé à Northbrook, Illinois (1983).

Fondé par Roger Buoy, Mindscape est un développeur-éditeur qui commercialise aussi bien des jeux que des utilitaires sur les micro-ordinateurs familiaux et personnels de l'époque. La société est une filiale à 100% de l'éditeur généraliste S.F.N. Companies, et son objectif est de devenir un intervenant majeur sur les segments des logiciels de jeu et les logiciels éducatifs. L'appartenance à S.F.N. Companies est une aubaine pour la société, qui même après deux années non bénéficiaires, non seulement tient le coup, mais multiplie les projets. Son "business plan" est alors le suivant : 70% d'éditions pour 30% de développements internes, des logiciels intelligents qui flattent les egos des acheteurs (voir Trivia 1), mais aussi des logiciels vendus en masse (voir Trivia 2), sur des plateformes rigoureusement choisies (voir Trivia 3).

A partir de la seconde moitié des années 1980, la société grossit par acquisitions (voir Trivia 4) et se développe à l'international, notamment en Europe pour y distribuer ses titres (voir Trivia 5). Les acquisitions cessent et la société cette fois acquise (certains parlent d'une fusion) par la société américaine The Software Toolworks en 1990. En plus d'un catalogue élargi d'autant, Mindscape devient également responsable de la commercialisation et de la distribution des titres Renegade, The Bitmap Brothers et Maxis.

Mindscape, Inc., qui a ses quartiers généraux à Novato, California, a d'autres implantations en Amérique du Nord (Hiawatha et Knoxville), Europe et Australie. Faisant partie du groupe de medias international Pearson, plc, la société a pour filiales les sociétés américaines Strategic Simulations, Inc. (SSI) depuis 1994 et Micrologic, cette dernière étant basée à Emeryville, California.

Malgré des titres à succès tels que Creatures, Azrael's Tear ou encore NCAA Basketball : Final Four '97, cette division connait des difficultés financières au cours de l'année 1996. Aussi la décision est-elle prise de réduire la voilure et d'abandonner le développement ou l'édition de titres qui ne pourraient pas être de premier ordre pour la société. Sont concernés The Raven Project pour Sony PlayStation, et pour PC : Warhammer 40,000 : Dark Crusaders, Silencer, Star Trader et NCAA Football. Si certains de ces jeux voient tout de même le jour une ou deux années plus tard (voir Trivia 6), ils ne seront effectivement pas signés Mindscape.

C'est l'année suivante qu'une décision encore plus surprenante est prise. Surprenante mais somme toute logique. Effectivement, alors que Mindscape détient la société américaine Strategic Simulations (SSI) et aurait dû annoncer sa fermeture pour regrouper les deux entités au sein de Mindscape Entertainment, c'est le contraire qui a été fait : Mindscape Entertainment a été fermé au profit de Strategic Simulations (basée à Sunnyvale, California), dont le curriculum vitae est jugé plus prestigieux. Pour autant, ce n'est pas tout à fait la fin pour l'implantation de Mindscape Entertainment à Novato, puisque ses personnels seront soit transférés chez SSI, soit resteront sur place, recasés dans d'autres divisions Mindscape à Novato, comme sa division "Home and Business", qui elle, est maintenue.

La situation de 1997 est ainsi on ne peut plus complexe. Alors que les jeux de casino et d'échecs restent issus de Mindscape à Novato, les autres jeux sont issus de SSi à Sunnyvale. Tous restent néanmoins signés Mindscape, notamment les jeux de sports de la gamme MSA (voir Trivia 7), comme Strange Golf et Aaron vs. Ruth : Battle of the Big Bats (voir Trivia 8), même si ces derniers ont été développés par SSi.

Le slogan initial de Mindscape, surtout remarqué dans sa gamme Alert est : "Software that challenges the mind".

Son adresse postale (1) : 3444 Dundee Road, Northbrook, IL 60062.
Son adresse postale (2) : 88 Rowland Way, Novato, CA 94945.
Son adresse postale (3) : 500 Redwood Blvd, Novato, CA 94947.
Son adresse postale (FR) : 74 D, rue de Paris, 35000 Rennes.
Son adresse postale (UK) : Priority House, Charles Avenue, Maltings Park, Burgess Hill, West Sussex, RH15 9TQ.

Trivia 1
Confere son slogan. Outre ses premiers jeux d'aventure qui permettent de se creuser les méninges, la société a présenté à son catalogue deux titres qui sortent du lot, la simulation éducative The Halley Project : A Mission In Our Solar System mais surtout le titre de géopolitique Balance of Power.

Trivia 2
La société est friande de "flippies", ces disquettes qui présentent deux versions d'un même programme sur chacune de ses deux faces, par exemple Apple II et PC ou encore Commodore 64 et Atari 800.

Trivia 3
Par exemple, alors que le Commodore 64 est en perte de vitesse, Mindscape va néanmoins soutenir cette plateforme abandonnée de tous : manquant de logiciels, ses possesseurs se jettent sur les jeux Mindscape. Et quant il s'agit de trouver de nouveaux débouchés post C64, c'est naturellement vers l'Amiga que Mindscape va se tourner.

Trivia 4
La société va effectivement acquérir les sociétés américaines CBS Interactive Learning, Learning Well et Scarborough Systems.

Trivia 5
Mindscape International Ltd. a été fondé en 1989 par Geoff Heath.

Trivia 6
Silencer pour PC et The Raven Project pour PlayStation seront effectivement commercialisés plus tardivement, par contre passeront à la moulinette Warhammer 40,000 : Dark Crusaders, Star Trader et NCAA Football, que nous accueillerons volontiers chez nous, dans notre Chambre Vaudoue.

Trivia 7
MSA a d'abord été mis pour "Mindscape Sports Authority" puis a été mis pour "Mindscape Sports Advantage", un changement de nom assez subtil pour lequel j'ai retrouvé une annonce, mais pas d'explication.

Trivia 8
Autre changement de nom sans explication, puisque le titre initial devait être Aaron vs. Ruth : All-Time Super Stars Baseball. Toutes ces hésitations trahissent bel et bien une crise chez Mindscape.
Minifier le texte

Jeux developpes (5)

Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.