Fiche de la compagnie Spectrum HoloByte
NomSpectrum HoloByte
PaysEtats-Unis
Création1982
Fin1998
Rôle(s)Développement, Distribution, Distribution (Etats-Unis), Edition, Edition (Etats-Unis)
Développeur, éditeur et distributeur américain initialement basé dans le Colorado (1982). L'histoire de Spectrum HoloByte, qui est complexe, peut être partagée en plusieurs périodes ...

1982-1986 : Distributeur indépendant
Dans la première période, Spectrum HoloByte est un simple distributeur basé dans le Colorado, que Kevin Maxwell, fils du baron des média britannique Robert Maxwell, rachète en 1986 pour le fusionner avec le développeur américain Nexa Corporation, célèbre grâce à «F16 Fighting Falcon». Alors que le conglomérat Maxwell possède également la société britannique Mirrosoft, on présente parfois Spectrum HoloByte comme la filiale américaine de Mirrorsoft, ce qui n'est pas tout à fait juste.

1986-1992 : Division de Sphere
La nouvelle entité se nomme dès lors Sphere. Pour autant, Nexa Corporation et Spectrum HoloByte gardent leurs identités propres au sein de Sphere et sont présentées comme ses deux divisions.
Cependant, les affaires américaines de Kevin Maxwell ne sont pas bien claires car ce n'est pas lui ni l'une des sociétés de son père qui sont à l'origine de la formation de Sphere, mais une association caritative basée au Liechtenstein ! Cette particularité aura son importance au moment de la chute de l'empire Maxwell, car détenue à plus de 80% par cette association, il s'agira de sortir proprement de ce montage financier, aussi, toute référence à Sphere sera gommée et le groupe reprendra le nom de Spectrum HoloByte en septembre 1992.

1992-1998 : Développeur indépendant
La troisième période de Spectrum HoloByte part sur de meilleures fondations. La société rachète MicroProse en 1993, puis SimTex Software Corporation en 1995. Du coup, le couple MicroProse/Spectrum HoloByte présente cinq unités ou divisions :

* Spectrum HoloByte California (Alameda, California)
* MicroProse Software (Hunt Valley, Maryland)
* MicroProse Chapel Hill (Chapel Hill, North Carolina)
* MicroProse Limited (Chipping Sodbury, Gloucestershire, UK)
* SimTex Software Corporation (Austin, Texas)

Jusqu'en 1996, chaque société garde son identité mais cette année marque le regroupement des titres sous un label unique, celui de MicroProse. L'année 1996 marque également les retours des profits, et ce n'est pas rien de le dire. Effectivement, sa croissance par acquisitions, ainsi que la sortie de titres trop nombreux et pas toujours très réussis avaient entraîné la société dans des difficultés financières notoires. Tant et si bien que les rumeurs les plus fondées annonçaient la disparition pure et simple de la société. Durant deux années consécutives, la société n'avait pas connu un seul trimestre fiscal dans le vert. Cette situation quasi désespérée a conduit la direction de Spectrum HoloByte à des coupes douloureuses : réorganisation des pôles relations publiques, ventes et marketing (voir Trivia 1) et réduction par 2 des titres commercialisés. Ce point est primordial pour la société qui entend privilégier la qualité plutôt que la quantité. Deux axes doivent permettre cette réduction : l'abandon de certaines licences (Magic the Gathering, Top Gun, Star Trek) et une segmentation plus courte, consistant notamment à l'abandon des logiciels de réflexion (voir Trivia 2) et de sport (voir Trivia 3). Cette segmentation plus courte inclut uniquement des jeux d'action/aventure, de simulation et de stratégie. Retour dans le vert pour Spectrum Holobyte/MicroProse, notamment amplifiée par la sortie de trois titres qui vont se vendre à plus de 700.000 exemplaires chacun : «Civilization II», «Grand Prix 2» et « Master of Orion II».

La société sera finalement rachetée par Hasbro Interactive en 1998. R.I.P. 1998 est bien l'année de disparition de Spectrum HoloByte, absorbé par Hasbro Interactive, qui, à son tour revendra ses studios de développement à Infogrames, qui a depuis pris le nom d'Atari. Les droits des jeux Spectrum HoloByte/MicroProse appartiennent donc à Atari.


Trivia 1
ces trois pôles, souvent en compétition interne, sont regroupés en une seule entité, au prix d'une réduction d'effectifs conséquente et impopulaire. C'est ainsi que la société découvre les joies de la centralisation.

Trivia 2
Il en va de même des jeux de réflexion, bien que faisant pourtant partie de l'ADN de Spectrum HoloByte (depuis «Sokoban» et «Tetris» et ce jusqu'à «Knight Moves»). On ne verra ainsi plus de jeux de réflexion Spectrum HoloByte/MicroProse. C'est dans ce cadre qu'Alexey Pajitnov quitte Spectrum Holobyte pour signer avec Microsoft Corporation. Chez Spectrum HoloByte, il n'avait fait que prêter son nom à des titres qui n'ont pas séduit le plus grand nombre (comme «BreakThru!», «Clockwerx» et «Qwirks») et pour Microsoft, il entend s'impliquer davantage et concevoir lui-même des titres, mais ceci est une autre histoire que vous pourrez lire dans la fiche société de Microsoft Corporation, qui liste les jeux Microsoft portant désormais la signature d'Alexey Pajitnov.

Trivia 3
contrairement à MicroProse, les jeux de sports n'ont jamais été stratégiques pour Spectrum HoloByte et c'est tout naturellement qu'ils sont exclus de son catalogue, même si certains titres titres comme «Grand Prix II» ont fait des records de vente. En plus de retirer des titres de son catalogue, la société n'en développera plus de nouveaux et retirera même des espèces sonnantes et trébuchantes en revendant ses actifs dans OverTime Sports. Arrêt sur image. Flasback : au second trimestre 1995, Spectrum HoloByte/MicroProse fonde avec Capital Cities Communications, alors détenteur du télé-opérateur ABC, la société OverTime Sports (OT Sports) qui va développer la série «ABC Monday Night Football». Presque une année plus tard, en abandonnant ce segment, Spectrum HoloByte/MicroProse revend effectivement ses 50% d'OT Sports à ABC/Capital Cities Communications, qui venait juste d'être rachetée par Disney.

Publicités

Médias

Reportage dans ACE n°9 (6/1988) p034
Article dans The Games Machine n°31 (6/1990) p077
Reportage dans Power Play n°10/91 (10/1991) p171
News dans Joystick n°25 (3/1992) p010-011
Reportage dans PC Format n°9 (6/1992) p092
News dans Joystick n°30 (9/1992) p111
Article dans Computer Gaming World n°101 (12/1992) p116
Reportage dans Computer Gaming World n°110 (9/1993) p036
News dans Génération 4 n°58 (9/1993) p016
News dans Joystick n°41 (9/1993) p022
News dans Joystick n°51 (7/1994) p009
News dans Joystick n°51 (7/1994) p017
Article dans PC Games n°8/94 (8/1994) p024
News dans Joystick n°54 (11/1994) p014
News dans Joystick n°63 (9/1995) p017
News dans Joystick n°63 (9/1995) p018
News dans Génération 4 n°90 (7/1996) p032
News dans Joystick n°75 (10/1996) p014
News dans Joystick n°77 (12/1996) p028
News dans Joystick n°78 (1/1997) p033
News dans Génération 4 n°100 (6/1997) p034
News dans Joystick n°83 (6/1997) p020
News dans Génération 4 n°104 (11/1997) p051

Jeux distribués
Compilations
Livres








Vous pouvez aussi faire un don via Paypal :


Partenaires : Hébergement web - WoW - Association MO5 - Megatest.fr - Emu-France - Association WDA - Another Retro World - Planète Aventure