TITUS

1985 2004PuceFrance Gagny (voir sur l'atlas)
Autres noms : Titus, Titus Ltd.
Développeur, éditeur et distributeur français initialement basé à Paris puis à Montfermeil, Seine-Saint-Denis (1985).

Fondé par les frères Caen (Hervé et Eric), Titus s'est rapidement classé parmi les principaux développeurs multi-plateformes en France et à l'étranger (voir Trivia 1). Mais revenons aux débuts de l'histoire, Titus crée et adapte des jeux pour le compte d'autres sociétés (Matra, Loriciel, France Image Logiciel, Infogrames). Le premier jeu à sortir sous le label Titus est The One (1985), suivi par Erebus (1986), lui-même suivi rapidement la même année de Maddog, puis à la fin de l'année 1986, par Crazy Cars sur Amiga. Le succès de Crazy Cars permet à Titus de se consacrer entièrement à sa propre ligne de produits : Fire and Forget, Galactic Conqueror et surtout Titan qui est adapté sur un nombre impressionnant de supports, micro-ordinateurs comme sur consoles.

C'est avec ses jeux de plateformes, comme Les Aventures de Moktar, Prehistorik (1991) ou encore The Blues Brothers (1991) que la société va toucher le plus grand nombre. Dans la seconde moitié des années 1990, Titus a compté jusqu'à 60 employés, dont une grande partie est consacrée au développement avec des designers, programmeurs, graphistes et producteurs. De plus, la société a mis en place un large réseau de distribution couvrant le monde entier. Au travers de la distribution directe, des distributeurs indépendants et d'accords de licences, Titus commercialise ses produits aux États Unis, au Canada, en Europe, en Grande Bretagne, au Japon, en Asie, en Amérique Latine et en Australie.

Pour la première fois en octobre 1996, Titus a été côté en Bourse. Son entrée fut bien accueillie par les principaux investisseurs comme par la presse spécialisée. Titus est ainsi bien positionnée pour une plus ample croissance. Ceci s'est concrétisé durant l'été 1997 par l'arrivée de Titus au second marché. Ses nouvelles possibilités financières permettront à Titus d'étendre à la fois son développement interne et ses activités externes d'édition.

Toujours avide de croissance, Titus rachète en 1998 la société britannique Digital Integration et l'américain BlueSky Software, puis devient actionnaire majoritaire de Virgin Interactive en 1999 et d'Interplay Entertainment en aout 2001. Le support des consoles 16 bits est peu à peu abandonné au profit des consoles 32 et 64 bits : Nintendo GameCube, Nintendo 64, Sony PlayStation 1 et 2, Microsoft Xbox. Pour autant, malgré l'acquisition de licences bien mainstream (voir Trivia 2) ainsi que des réalisations toujours plus abouties, la qualité des titres va en décroissant. Des titres comme Superman (1999) et RoboCop (2003) sont unanimement reconnus comme ratés.

La société fait malheureusement faillite fin 2004.

Son adresse postale (FR) : 310 avenue Daniel Perdrige, 93370 Montfermeil.
Son adresse postale (US) : 20432 Corisco Street, Chatsworth, CA, 91311.


Trivia 1
en dehors de la France, deux filiales ont été créées aux États-Unis et au Japon.

Trivia 2
pour 1999, notamment, droits de la franchise Top Gun auprès de Viacom Consumer Products et auprès de Universal Studios Consumer Products Group, droits sur les adaptations de deux séries TV de la chaîne Studios USA : "Xena: Warrior Princess" et "Hercules: The Legendary Journeys". Et toujours auprès d'Universal, droits sur l'adaptation du film "Blues Brothers 2000" d'Universal Pictures.
Minifier le texte
Une erreur ? Un complément ? Rédiger un texte ? Contactez nous.